V&D demande un sursis de paiement

V&D demande un sursis de paiement

Le Groupe V&D a demandé et obtenu un sursis de paiement auprès du tribunal d’Amsterdam. La chaîne de grands magasins néerlandaise y a été contrainte, suite à la décision du propriétaire américain Sun Capital de ne plus investir dans le groupe.

Webshop déjà fermé

Le sursis de paiement ne concerne pas uniquement la chaîne de grands magasins V&D, mais également la chaîne de restaurants La Place, qui fait partie du même groupe. Pour l’instant tous les magasins et restaurants des deux chaînes restent ouverts, mais le webshop a déjà fermé. La livraison des commandes a été suspendue et il n’est possible non plus de retourner des articles. Une mauvaise surprise pour les nombreux clients qui avaient commandé des cadeaux de Noël.


« Nous espérons pouvoir informer au plus vite nos collaborateurs, clients et fournisseurs concernant l’avenir de V&D et La Place. Avec les administrateurs, nous examinerons toutes les possibilités pour l’avenir », explique le CEO John van den Ent à RTL.


Sun Capital s’était pourtant engagé à continuer à investir dans V&D, mais suite à de nouveaux contretemps le propriétaire a ensuite renoncé à sa promesse. Ainsi les shop-shops de Dixons  ont été supprimés et les ventes durant les mois de novembre et décembre se sont avérées décevantes en raison de la météo trop douce.


Il était prévu que V&D début de l’an prochain lance un nouveau concept, davantage axé sur les femmes, mais vu la situation ce projet semble fortement compromis.

 

Tags: