Wetteren veut revaloriser son quartier commerçant en le réduisant

Wetteren veut revaloriser son quartier commerçant en le réduisant

Afin de redynamiser le commerce intra-urbain, la commune de Wetteren (Flandre Orientale) a développé un projet commercial surprenant, dont l’une des propositions consiste à réduire le centre commerçant à trois rues.

Un revirement s’impose d’urgence

Depuis longtemps déjà Wetteren n’est plus la commune commerçante qu’elle était autrefois. « Le taux d’inoccupation des espaces commerciaux est de 15%, un pourcentage très élevé », déplore l’échevin de l’Économie locale, Herman De Wulf (Open VLD), faisant référence à l’étude du Conseil Économique de Flandre Orientale. « La fidélité des habitants de Wetteren aux commerce local est de 52%, alors que la migration vers les commerces de Gand et Alost est respectivement de 20% et 18%. »


Pour remédier à cette situation la commune a préparé un ambitieux dossier qu’elle soumettra ce soir aux commerçants, pour ensuite le transmettre aux autorités flamandes en vue d’obtenir des  subsides. « Nous espérons obtenir des subsides pour renforcer le centre-ville et rénover des espaces commerciaux. De toute façon nous comptons appliquer notre vision, mais avec l’aide des autorités on pourrait accélérer les choses », poursuit l’échevin.


Une zone commerciale plus compacte

La proposition la plus étonnante de ce projet est certainement l’idée de restreindre la zone commerçante du centre-ville : « Selon nos plans, il restera trois rues commerçantes : la Stationsstraat, la Florimond Leirensstraat et une partie de la Hekkerstraat, jusqu’à la frontière de la Kerkstraat. Un centre commerçant réduit est plus facile à gérer pour un manager, qui en cas d’inoccupation peut intervenir rapidement. Chaque rue commerçante devra aboutir à un endroit pourvu de parkings et d’établissements horeca . »


Par ailleurs l’administration communale souhaite attirer davantage de commerçants en octroyant des primes de rénovation, tout en veillant à la qualité : « Les peep shows, maisons de jeu et night shops seront bannis. »


Ce souci de qualité se traduira également par l’aménagement des espaces : la commune prévoit des toilettes publiques, des aires de jeux, des bancs, des parterres de fleurs, des dispositifs  d’éclairage et de musique.  Tout ceci en vue d’améliorer l’expérience shopping. De plus un manager sera désigné par les commerçants afin superviser l’ensemble.


Le coût de ce projet ambitieux est estimé à environ 2,5 millions d’euros.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


RetailDetail Night : Standaard Boekhandel, Bol.com et JBC parmi les lauréats

24/11/2017

Lors de la RetailDetail Night, Standaard Boekhandel a décroché le prix ‘Qrf Meilleure chaîne de magasins de Belgique 2017-2018’, bol.com s’est vu décerner le ‘Qrf Webshop Award Belgium’ et JBC a rafflé le ‘Qrf Sustainability Award’.

Une grande grève trouble le Black Friday d’Amazon

24/11/2017

Les employés d’Amazon en Allemagne n’auraient pu choisir de journée plus stratégique que le Black Friday pour débrayer. Les travailleurs exigent des salaires plus élevés et de meilleures conditions de travail. L’action se poursuivra jusqu’à samedi soir.

Certains retailers s’opposent au Black Friday

23/11/2017

En France le Black Friday ne fait pas l’unanimité parmi les retailers : certaines enseignes boycottent ce ‘festival de réductions’, d’autres vont jusq'à fermer leur webshop ce jour-là.

Carrefour : accord concernant l’ouverture dominicale des hypermarchés français

23/11/2017

Quatre mois après sa nomination en tant que PDG de Carrefour, Alexandre Bompard décroche sa première victoire : un accord avec les principaux syndicats permettant à une trentaine d’hypermarchés, dans un premier temps, d’ouvrir le dimanche.

Gimv investit dans les articles pour animaux de compagnie

23/11/2017

La société d’investissement Gimv a pris une participation majoritaire dans AgroBiothers, un groupe français spécialisé dans la production et la distribution d’articles d’hygiène et de soins, ainsi que d’accessoires pour animaux de compagnie.

LensOnline envisage une expansion allemande

22/11/2017

Le groupe d’optique LensGroup de Kruibeke, qui avec LensOline domine les ventes en ligne de lentilles de contact en Belgique, conquiert progressivement le marché européen. Après les Pays-Bas, l’Italie et l’Espagne, le webshop lorgne désormais l’Allemagne.

Back to top