Yourcash lance des distributeurs de billets en Belgique | RetailDetail

Yourcash lance des distributeurs de billets en Belgique

Yourcash lance des distributeurs de billets en Belgique

Le groupe britannique Yourcash a installé ses premiers distributeurs automatiques de billets dans 17 grands magasins belges d’Intermarché, Alvo et AD Delhaize. Il s’agit d’un projet pilote qui durera de trois à cinq mois. Les clients pourront y retirer de l’argent avant ou après leurs courses à l’aide de leur carte Maestro, et ce sans frais supplémentaires.

Coupures de 20 et 50 euros

Dans une première phase ces distributeurs de billets accepteront uniquement les cartes bancaires avec la fonction Maestro (dans une phase ultérieure le système acceptera également les cartes de crédit) et seuls des billets de 20 et 50 euros seront disponibles. Le client ne devra donc plus demander de l’argent cash à la caisse, ce qui assure ainsi une plus grande confidentialité. La caissière ne fera plus office de banque, ce qui accélèrera le passage à la caisse.

 

Selon l’entreprise britannique l’installation de tels distributeurs attire davantage de clients : une étude menée aux Pays-Bas, où 670 distributeurs de ce type sont déjà en service, a démontré une hausse des chiffres de vente de 2,5%.  D’autre part ce système permet au commerçant  d’utiliser l’argent cash des caisses pour réapprovisionner lui-même le distributeur de billets.

62 millions de transactions in 2010

Yourcash a été fondé en 2000 sous le nom de Hanco ATM Systems Ltd. et a déjà installé 6.000 distributeurs de billets dans des supermarchés et magasins britanniques, qui en 2010 ont généré  62 millions de transactions. Vu ce grand succès, l’entreprise souhaite dans les cinq années à venir s’étendre vers les autres pays européens, en commençant par la Belgique.

 

Actuellement notre pays dispose de plus de 8.000 distributeurs de billets et plus de 11 millions de cartes bancaires, principalement avec la fonction Maestro, sont en circulation. Toutefois la plupart de ces distributeurs se trouvent dans les banques. Yourcash estime qu’il y a encore sur le marché belge un énorme potentiel.

 

- Traduit par Marie-Noëlle Masure. 

Le groupe britannique Yourcash a installé ses premiers distributeurs automatiques de billets dans 17 grands magasins belges d’Intermarché, Alvo et AD Delhaize. Il s’agit d’un projet pilote qui durera de trois à cinq mois. Les clients pourront y retirer de l’argent avant ou après leurs courses à l’aide de leur carte Maestro, et ce sans frais supplémentaires.

Coupures de 20 et 50 euros

Dans une première phase ces distributeurs de billets accepteront uniquement les cartes bancaires avec la fonction Maestro (dans une phase ultérieure le système acceptera également les cartes de crédit) et seuls des billets de 20 et 50 euros seront disponibles. Le client ne devra donc plus demander de l’argent cash à la caisse, ce qui assure ainsi une plus grande confidentialité. La caissière ne fera plus office de banque, ce qui accélèrera le passage à la caisse.

 

Selon l’entreprise britannique l’installation de tels distributeurs attire davantage de clients : une étude menée aux Pays-Bas, où 670 distributeurs de ce type sont déjà en service, a démontré une hausse des chiffres de vente de 2,5%.  D’autre part ce système permet au commerçant  d’utiliser l’argent cash des caisses pour réapprovisionner lui-même le distributeur de billets.

62 millions de transactions in 2010

Yourcash a été fondé en 2000 sous le nom de Hanco ATM Systems Ltd. et a déjà installé 6.000 distributeurs de billets dans des supermarchés et magasins britanniques, qui en 2010 ont généré  62 millions de transactions. Vu ce grand succès, l’entreprise souhaite dans les cinq années à venir s’étendre vers les autres pays européens, en commençant par la Belgique.

 

Actuellement notre pays dispose de plus de 8.000 distributeurs de billets et plus de 11 millions de cartes bancaires, principalement avec la fonction Maestro, sont en circulation. Toutefois la plupart de ces distributeurs se trouvent dans les banques. Yourcash estime qu’il y a encore sur le marché belge un énorme potentiel.

 

- Traduit par Marie-Noëlle Masure. 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


KaDeTe, le premier ‘supermarché start-up’ au monde, s’installe à Berlin

22/02/2018

KaDeTe, le premier ‘supermarché start-up’ au monde, ouvrira ses portes le mois prochain à Berlin. Cette place de marché physique donne l’occasion à des marques et entreprises débutantes d’entrer en contact avec les consommateurs et les acheteurs.

Il ne serait « pas surprenant » qu’Unilever opte pour Rotterdam

22/02/2018

Rotterdam, et non pas Londres, aurait le plus de chances d’accueillir le siège principal du groupe anglo-néerlandais Unilever. C’est ce que révèle le journal d’affaires Financial Times qui cite des sources de milieux politiques.

Chiffres records pour Henkel

22/02/2018

Le groupe allemand Henkel a réalisé d’excellentes performances en 2017, avec des chiffres records tant au niveau des ventes que du bénéfice. Pour la première fois l’entreprise a franchi la barre des 20 milliards d’euros de chiffre d’affaires.

Consolidation des chaînes américaines pour contrecarrer Amazon

21/02/2018

Afin de faire barrage à la montée d’Amazon, les distributeurs américains se consolident. Ainsi le groupe Albertsons a racheté Rite Aid et Walmart, qui voit ralentir sa croissance en ligne, continue de renforcer ses activités online.

Walmart envisage l’ouverture d’une chaîne physique en Inde

21/02/2018

Les négociations entre la chaîne de grande distribution américaine Walmart et l’e-tailer indien Flipkart ne concernent probablement pas uniquement le retail online. Il y a de fortes chances qu’il soit également question d’une chaîne physique.

bpost étoffe son réseau de points d’enlèvement

20/02/2018

(publireportage) Le confort joue un rôle de plus en plus essentiel lors des achats effectués en ligne et le consommateur d'aujourd'hui sait exactement ce qu'il veut : déterminer lui-même où et quand sa commande lui sera livrée. bpost poursuit dès lors l'extension de son réseau de points d’enlèvement.

Back to top