« Jusqu’à 121% de différence entre la consommation annoncée et réelle »

« Jusqu’à 121% de différence entre la consommation annoncée et réelle »

Les promesses des constructeurs automobiles concernant la consommation en carburant de leurs voitures sont loin de correspondre à la réalité. C’est ce qu’indique Test-Achats sur base de tests effectués sur plus de 500 voitures. En cause : un protocole de tests totalement dépassé.

Le consommateur paie des centaines d’euros en trop

Parmi les mauvais élèves de la classe, figure notamment l’Outlander PHEV Top 4WD de Mitsubishi : au lieu de la consommation annoncée de 1,9 litre/100 km, la voiture consomme  en réalité 4,2 litres/100 km, soit une différence de 121%. Ainsi le consommateur paie un surcoût de 478,86 euros par an.


La Golf GTE DSG de Volkswagen ne fait pas beaucoup mieux avec une différence de 120% entre la consommation réelle de 3,3l/100 km et la consommation annoncée de 1,5l, ce qui représente un surcoût de 375 euros par an.


« Dans l’attente du nouveau protocole de tests, nous voulons offrir au consommateur des chiffres fiables et objectifs concernant la consommation en carburant de sa voiture », explique Test-Achats. Pour ce faire l’organisation des consommateurs a mis au point un module permettant au consommateur de comparer la consommation réelle par rapport à la consommation annoncée par le fabricant et ce pour plus de 500 modèles testés.


En introduisant la marque, le modèle et le type de sa voiture, le consommateur obtiendra également une estimation du surcoût annuel, qui parfois peut s’avérer important …

 

Tags: