Ford : premier bénéfice en Europe depuis trois ans

Ford : premier bénéfice en Europe depuis trois ans

Au 2ème trimestre le constructeur automobile Ford a renoué avec les bénéfices en Europe pour la première fois depuis trois ans. En outre l’entreprise américaine affiche d’excellents résultats en Asie et des chiffres records en Amérique du Nord.

Petit bénéfice en Europe

Au cours du deuxième trimestre Ford a dégagé un bénéfice net de 1,3 milliard de dollars (967 millions d’euros), soit une hausse de 6% par rapport à l’an dernier. En revanche le chiffre d’affaires total est en légère baisse de 1% à 37,4 milliards de dollars (27,8 milliards d’euros). Sur l’ensemble de l’année Ford table sur un bénéfice avant impôts de 7 à 8 milliards de dollars (5,2 à 6 milliards d’euros), contre 8,6 milliards de dollars (6,4 milliards d’euros) l’an dernier.


En Europe Ford a engrangé un bénéfice de 14 millions de dollars (10,4 millions d’euros), alors que l’an dernier l’entreprise y accusait une perte de 306 millions de dollars (227,7 millions d’euros), principalement suite à des frais de restructuration élevés, notamment la fermeture de l’usine en Belgique.


Excellentes ventes en Chine

Les résultats asiatiques ont été boostés par les fortes ventes en Chine, en hausse de 26%. Ford y détient désormais une part de marché de 4,6%. Le bénéfice avant impôts en Chine s’élève à 159 millions de dollars (118,3 millions d’euros).


En Amérique du Nord, le principal marché de Ford, le bénéfice avant impôts est lui aussi en progression  de 2,32 milliards de dollars (1,73 milliard d’euros) à 2,44 milliards de dollars (1,82 milliard d’euros). Pourtant tant le chiffre d’affaires que le volume de vente sont en recul, mais les prix moins élevés pour les pièces détachées et les matériaux ont permis de réduire le coûts.


Parmi toutes ces belles performances, seule l’Amérique latine fait exception : au deuxième trimestre Ford y a essuyé une perte de 295 millions de dollars (219 millions d’euros), attribuable à la baisse des ventes et aux taux de change défavorables.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Dyson va fabriquer des voitures électriques

27/09/2017

Qui dit Dyson, pense avant tout aux aspirateurs. Mais cela devrait changer, car d’ici 2020 l’entreprise britannique a l’intention de se lancer sur le marché des voitures électriques.

Mercedes cède plusieurs garages belges

20/07/2017

Le constructeur allemand Mercedes-Benz va vendre une dizaine de garages en Belgique et au Luxembourg. Actuellement le groupe exploite 14 filiales en Belgique, dont cinq seront cédées. Au Luxembourg le groupe recherche un repreneur pour 5 garages.

«A partir de 2035, fini les voitures essence ou diesel»

14/07/2017

Une étude d’ING prévoit qu’à partir de 2035 plus aucune voiture roulant à l’essence ou au diesel ne sera produite. Bientôt rouler en voiture électrique coûtera moins cher que de rouler avec une voiture à moteur traditionnel, estiment les analystes.

Volvo abandonnera les moteurs classiques en 2019

05/07/2017

A partir de 2019 le constructeur automobile suédois Volvo produira uniquement des voitures équipées d’un moteur hybride ou entièrement électrique. Les moteurs traditionnels disparaîtront complètement.

Un pop-up comme outil de marketing pour Suzuki

22/05/2017

Le marketing expérientiel mis en pratique : à Anvers Suzuki, en collaboration avec d’autres marques japonaises, exploite un pop-up lounge pour la promotion de sa nouvelle Swift. De quoi vous immerger dans l’ambiance de Tokyo.

Des voitures Ford permettent de placer commande chez Starbucks

24/03/2017

Le constructeur automobile Ford a annoncé que les conducteurs qui possèdent une voiture équipée de la technologie vocale SYNC3 pourront bientôt placer leur commander en direct auprès de la chaîne de café Starbucks.

Back to top