La vente automobile baisse de presque 20% durant ces 2 derniers mois

La vente automobile baisse de presque 20% durant ces 2 derniers mois

Bonne nouvelle pour l’environnement, mais moins bonne pour les concessionnaires automobiles : ces deux derniers mois la vente automobile s’est effondrée. « Nous  approchons des -19% pour les deux premiers mois de l’année », déclare Joost Kaesemans de la fédération automobile Febiac, qui annoncera début mars les chiffres officiels du mois de février. Si ce pronostic pessimiste se confirme, le mois de février devrait donc être encore plus mauvais que le mois de janvier avec une chute des ventes de 16% par rapport au même mois un an plus tôt …

Attendre le 1er mars

Les causes de ce recul sont évidentes : d’abord il y a eu la suppression de l’éco-prime fin 2011, qui a incité de nombreux Belges à acheter en toute hâte une voiture (plus) écologique afin de pouvoir encore bénéficier de la prime verte. Suite à cette ruée de fin d’année,  2011 fut une année record. Ensuite il y a eu les nouvelles mesures concernant les  taxes sur les voitures de société qui ont fait grand bruit  dans les entreprises. Et comme si cela ne suffisait pas, voilà qu’un autre mode de calcul est adopté pour la taxe de mise en circulation (TMC), ce qui a suscité une grande confusion en Flandre. Résultat : la vente de voitures a baissé de presque 20% durant les mois de janvier et février par rapport à la même période un an auparavant.


Toutefois le secteur automobile ne perd pas espoir, car au cours des mois de mars et avril tant l’ancienne que la nouvelle  formule de calcul de la TMC sont en vigueur et le contribuable bénéficiera du tarif le plus avantageux des deux. « De nombreuses voitures attendent sur des parkings, afin d’être immatriculées à partir du 1er mars. Pour les petites voitures ou les véhicules compacts la différence peut aller de quelques dizaines à plusieurs centaines d’euros. », explique Kaesemans. « Le mois de mars sera donc un mois important. » La nouvelle règlementation concernant la TMC sera d’application officiellement à partir du mois de mai.

 

Cardoen offre la TMC en cadeau

« Pour celui qui souhaite acheter une voiture en ce moment, la situation est pour le moins confuse », estime Karel Cardoen, manager du plus grand concessionnaire automobile indépendant de notre pays. Quelques chiffres pour illustrer la complexité de ces nouvelles mesures : « Pour l’immatriculation d’une BMW 118d avant le 1er mars, la TMC s’élève à 495 euros, après le 1er mars 385 euros et à partir du 1er mai 458 euros. Si cette même voiture est immatriculée par une entreprise, celle-ci paiera 278 euros après le 1er mars et pour un particulier à Bruxelles rien ne change : il paiera le même montant qu’auparavant, soit 495 euros » toujours selon Cardoen.


« Etant donné que tout est si compliqué et que nous sommes totalement impuissants face à cette nouvelle règlementation, nous avons trouvé une solution afin de faciliter les choses pour nos clients. » Du 1er au 11 mars Cardoen offre la TMC en cadeau sur une sélection de 500 voitures en stock.


Le supermarché de l’auto  Cardoen compte actuellement 7 points de vente en Belgique (Anvers, Termonde, Tournai, Gand, Hasselt, Namur et Vilvorde) et a vendu 12.400 voitures en 2011.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Tags: