Le fabricant de vélos Minerva en faillite

Le fabricant de vélos Minerva en faillite

Le fabricant de vélos belge Minerva a été déclaré en faillite par le tribunal de Hasselt. L’entreprise a accumulé une dette de trois millions d’euros. Quinze personnes risquent de perdre leur emploi.

Déclin après le rachat

Fondé en 1933, Minerva au fil des années était devenu une véritable institution au Limbourg.  Aujourd’hui l’usine se trouve toujours à Beringen dans le Limbourg, bien qu’en 2009 la famille fondatrice Bruyninx ait vendu l’entreprise à l’entrepreneur est-flandrien Peter Bruggeman.


Ce dernier avait d’ambitieux projets pour la marque, qu’il souhaitait rajeunir. En 2012 l’entreprise, déjà en difficultés financières, avait déménagé vers un nouveau centre logistique à Beringen. Il a été question de perte pour la première fois en 2011 suite à des ventes décevantes.


Durant les années qui ont suivi, les étés médiocres en 2013 et 2014 ont affecté les ventes, en plus de la concurrence accrue tant nationale qu’internationale. « Minerva n’a pas suffisamment évolué avec son temps et a continué à fabriquer de simples vélos. Or sur ce marché les marges sont très serrées », explique Roger Bax, un marchand de vélos de Hamont-Achel, dans le journal Het Belang van Limburg.


Après avoir prononcé la faillite, le tribunal a désigné deux curateurs chargés de chercher un éventuel repreneur. Aux dires des curateurs, un jour après la faillite plusieurs candidats se sont manifestés, bien qu’il n’y ait pas encore eu de propositions concrètes.

 

Tags: