Les coffres des voitures Volvo accessibles aux e-tailers

Les coffres des voitures Volvo accessibles aux e-tailers

Volvo Cars a développé une technologie permettant au consommateur de se faire livrer ses commandes passées en ligne directement dans le coffre de sa voiture, sans même devoir être présent.

Beau projet d’avenir

Pour de nombreux consommateurs, la livraison reste un des grands problèmes du e-commerce : soit ils ne sont à la maison lorsque le coursier est devant la porte, soit le point de collecte n’est pas encore ouvert (ou déjà fermé) lorsqu’ils s’y rendent. Selon une enquête, pas moins de 60% des consommateurs en ont déjà fait l’expérience.


D'où l'idée de Volvo d' inventer un système permettant aux coursiers d’avoir accès au coffre de la voiture, et ce de manière sécurisée à 100%. Le constructeur a imaginé une clé numérique basée sur la télématique Volvo On Call. Le projet sera présenté lors du Mobile World Congress (du 24 au 27 février à Barcelone).


Le principe est simple : lors de la commande en ligne, le client coche l’option ‘livraison dans ma voiture’. Lorsque, sur son smartphone ou sur sa tablette-pc, le client reçoit le message lui indiquant que la commande est prête à être livrée, il devra donner confirmation, après quoi le coursier recevra automatiquement un message lui précisant où se trouve la voiture.


Le système génère une clé numérique (ou plutôt un code) qui permet au coursier d’ouvrir le coffre. Lorsqu’il se referme, la voiture se verrouille automatiquement et la clé numérique est désactivée. Le client reçoit ensuite la confirmation que la commande se trouve dans son coffre.


Gain de temps pour tout le monde

« En transformant notre voiture en point de collecte, grâce aux clés numériques, nous ne sommes plus liés aux endroits fixes en ce qui concerne les livraisons », précise Klas Bendrik, chief information officer de Volvo Car Group.


« Les personnes qui ont testé le système ont clairement indiqué qu'ils gagnaient beaucoup de temps. Et cela vaut également pour les entreprises de coursiers, car on estime que devoir relivrer les marchandises après une tentative infructueuse coûterait environ un milliard d’euros au secteur. »


On ingnore encore si ces clés numériques feront effectivement leur apparition dans le monde du e-commerce, mais une chose est sûre, ce système augmentera la flexibilité du client et de l’e-tailer.

 

 

Traduit par Laure Jacobs

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Mercedes cède plusieurs garages belges

20/07/2017

Le constructeur allemand Mercedes-Benz va vendre une dizaine de garages en Belgique et au Luxembourg. Actuellement le groupe exploite 14 filiales en Belgique, dont cinq seront cédées. Au Luxembourg le groupe recherche un repreneur pour 5 garages.

«A partir de 2035, fini les voitures essence ou diesel»

14/07/2017

Une étude d’ING prévoit qu’à partir de 2035 plus aucune voiture roulant à l’essence ou au diesel ne sera produite. Bientôt rouler en voiture électrique coûtera moins cher que de rouler avec une voiture à moteur traditionnel, estiment les analystes.

Volvo abandonnera les moteurs classiques en 2019

05/07/2017

A partir de 2019 le constructeur automobile suédois Volvo produira uniquement des voitures équipées d’un moteur hybride ou entièrement électrique. Les moteurs traditionnels disparaîtront complètement.

Un pop-up comme outil de marketing pour Suzuki

22/05/2017

Le marketing expérientiel mis en pratique : à Anvers Suzuki, en collaboration avec d’autres marques japonaises, exploite un pop-up lounge pour la promotion de sa nouvelle Swift. De quoi vous immerger dans l’ambiance de Tokyo.

Des voitures Ford permettent de placer commande chez Starbucks

24/03/2017

Le constructeur automobile Ford a annoncé que les conducteurs qui possèdent une voiture équipée de la technologie vocale SYNC3 pourront bientôt placer leur commander en direct auprès de la chaîne de café Starbucks.

Dieselgate : Renault soupçonné, perquisition chez Audi et VW

16/03/2017

Le scandale du dieselgate a beau avoir éclaté il y a déjà un an et demi, l’enquête est toujours en cours. Hier des enquêteurs ont perquisitionné quelques sites allemands d’Audi et de la maison-mère Volkswagen, alors qu’en France la divulgation d’un rapport compromet gravement Renault.

Back to top