Nouvel actionnaire majoritaire chez Cardoen

Nouvel actionnaire majoritaire chez Cardoen

Karel Cardoen, CEO des supermarchés de l’auto Cardoen, a vendu une participation majoritaire de son entreprise au fonds de capital-risque flamand Kebek. Ce dernier rachète deux tiers des actions.

Expansion en Belgique, ensuite à l’international

Les deux parties espèrent finaliser l’opération avant la fin de l’année. Le montant de la transaction n’a pas été communiqué. Kebek a l’intention de garder les actions durant cinq à sept ans. Karel Cardoen – fils du fondateur Albert Cardoen – lui aussi compte rester dans l’entreprise durant ce même laps de temps.


 « J’ai quatre enfants, dont trois travaillent dans l’entreprise. Je préférerais que l’entreprise reste dans la famille, mais le bonheur de mes enfants passe avant. J’en ai beaucoup discuté avec eux. Ils ont d’autres ambitions. Voyant le stress et les longues journées que je vis, ils souhaitent un meilleur équilibre entre travail et loisirs, ce que je peux comprendre, voire même apprécier », commente Karel Cardoen pour expliquer sa décision de céder une partie de ses actions.


Kebek et Cardoen envisage une expansion de la chaîne en Belgique pour commencer. Actuellement l’entreprise génère 80% de son chiffre d’affaires dans ses 11 supermarchés automobiles belges. Dans les années à venir quatre nouveaux points de vente devraient s’y ajouter, dont un premier à Courtrai l’année prochaine.


Après la Belgique, Cardoen s’attaquera à l’expansion internationale. Selon Karel Cardoen, les goûts des Hollandais et des Allemands diffèrent trop de ceux des Belges. Par contre il voit des possibilités en France. « Les Français ont profil d’achat semblable à celui des Belges : ils recherchent souvent des voitures simples, sans trop d’options. Par ailleurs il y a encore très peu de concessionnaires de voitures non-françaises. C’est pourquoi nous voulons ouvrir notre premier points de vente à l’étranger dans le Nord de la France », précise Karel Cardoen.

 

Tags: