Plus d’un demi-million de voitures neuves immatriculées en 2015

Plus d’un demi-million de voitures neuves immatriculées en 2015

L’an dernier 501.066 voitures neuves ont été immatriculées en Belgique. Ainsi pour la première fois depuis  l’année record 2011 le cap symbolique du demi-million de voitures a été refranchi, et ce grâce à un solide mois de décembre.

Hausse d’un cinquième en décembre

Au mois de décembre 32.741 voitures neuves ont été immatriculées, indiquent la fédération automobile Febiac et le SPF Mobilité et Transport. Il s’agit d’une augmentation de pas moins de 21% par rapport au mois de décembre 2014.


Depuis le mois de juin 2015 les immatriculations de voitures neuves sont en hausse constante, avec une accélération depuis le mois de novembre (+22%), à l’approche de la nouvelle fiscalité automobile ‘plus verte’ en Flandre. Au final, le nombre d’unités écoulées sur l’ensemble de l’année 2015 a atteint 501.066, soit 3,8% de plus par rapport à 2014.


Dans le hit-parade des marques les mieux vendues Renault a raflé la première place à Volkswagen, lourdement touché par le scandale du logiciel frauduleux. L’an dernier 50.040 nouvelles Renault ont été immatriculées en Belgique (+13,44%), ce qui représente une part de marché de 10%. Volkswagen compte 47.780 immatriculations (-2,7%), soit une part de marché de 9,5%. En troisième position on retrouve BMW qui avec 37.238 voitures immatriculées (+16,3%) monte de deux places par rapport à 2014. Après ce trio de tête suivent respectivement Peugeot, Opel, Audi, Mercedes, Citroën, Ford et Hyundai.


Croissance dans toutes les catégories (y compris les files)

A noter que toutes les catégories de véhicules en 2015 affichent une progression. Le marché des véhicules utilitaires légers (moins de 3,5 tonnes) enregistre une hausse de 15% à 61.208 immatriculations. Dans la catégorie des véhicules utilitaires lourds jusqu’à 16 tonnes la croissance s’est établie à 0,9% (1.508 unités) et pour ceux au-delà des 16 tonnes il est question d’une hausse de 8% à 6.819 unités.


Mais ce sont les deux-roues motorisés qui ont connu la plus forte croissance : au mois de décembre 2015 cette catégorie a progressé de près de la moitié (+46%), avec 600 montures immatriculées (contre  409 en décembre 2014). Ainsi ce segment clôture l’année 2015 avec 22.922 immatriculations, soit une hausse de 4% par rapport à 2014.

 

« La confiance croissante des consommateurs, les taux de crédits très intéressants, ainsi que les faibles prix des carburants devraient – en combinaison avec les besoins croissants en matière de mobilité de personnes et de marchandises – permettre de consolider les marchés », estime la fédération Febiac, qui s’attend à ce que les chiffres d’immatriculation en 2016 dépassent les résultats de 2015. « Et ce malgré les difficultés économiques persistantes auxquelles font toujours face quelques grands marchés internationaux et certains marchés européens. »


Mais cette croissance a également des répercutions sur le trafic, comme en témoigne le baromètre des  files de Touring Mobilis. En 2015 le nombre de files structurelles dans notre pays a pulvérisé les records précédents : l’an dernier il y a eu en Belgique plus de 100 kilomètres de files durant 1.200 heures (soit 50 journées entières). Durant 46 jours la longueur des files a même dépassé les 300 kilomètres et 7 fois les routes belges ont été encombrées par 400 kilomètres de files.

 

Tags: