Saab fait son come-back … en tant que marque de voitures électriques

Saab fait son come-back … en tant que marque de voitures électriques

Après une longue période d’arrêt, le site suédois de Trollhättan reprend la production des voitures Saab, à cette différence près qu’elles seront uniquement électriques. La société National Electric Vehicle Sweden (NEVS), qui après la faillite de Saab en 2011 avait acquis la marque et l’usine, a déjà recruté 332 travailleurs pour assurer le redémarrage des activités.

Saab 9-3 ‘revisited’

Le redémarrage de l’usine Saab à Trollhättan est en pleine préparation, confirme un porte-parole de NEVS. « Nous pensons pouvoir commencer la production de la Saab 9-3 au courant de l’automne prochain. Actuellement nous sommes en pleine négociation avec les fournisseurs. »


Quant au nombre exact de travailleurs que l’usine emploiera et quant à la mise en place d’un réseau de concessionnaires, le porte-parole n’a pour l’instant rien voulu divulguer : « Dès que nous aurons démarrer la production, nous communiquerons de plus amples détails. »


Faillite en 2011

Pour la région de Trollhättan la reprise des activités du site est une bonne nouvelle. Avant la faillite de Saab, l’usine automobile employait quelque 3.500 travailleurs. La marque automobile suédoise a fait faillite en 2011.


Durant la période de 2010 à 2011 l’entreprise est passée aux mains du constructeur de voitures de sport néerlandais Spyker, propriété du flamboyant homme d’affaires Victor Muller. Actuellement le fabricant Spyker est lui aussi en difficulté, d’où son retrait définitif de la bourse d’Amsterdam à la mi-septembre.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: