Brico exige 7 millions d’un franchisé bruxellois

Brico exige 7 millions d’un franchisé bruxellois

Brico exige 7 millions d’un franchisé bruxellois

Brico a entrepris un recours en justice contre un de ses franchisés.  La chaîne de bricolage exige sept millions d’euros du franchisé bruxellois Benimmo et a déjà obtenu la démission de ses dirigeants.

7,2 millions d’euros de factures impayées

Benimmo Belgium, l’exploitant de six magasins Brico à Bruxelles, signait un contrat de franchisé avec la chaîne de bricolage en 2008.  Pourtant, les arriérés s’accumulent depuis 2015 et au mois d’octobre dernier, le franchisé affichait une dette de 6,2 millions d’euros envers l’organisation, une dette qui devait être remboursée avant la fin de ce même mois.


Après avoir menacé de mettre fin au contrat de franchise, la chaîne de bricolage Brico a introduit auprès du tribunal de commerce francophone de Bruxelles une demande de nomination d’un administrateur temporaire pour ces magasins, en s’appuyant sur la législation en matière de faillite.  La demande ayant été rejetée par le tribunal de première instance, Brico a fait appel de la décision.


La Cour d’appel de Bruxelles a décidé que la direction de l’entreprise allait être reprise par deux avocats désignés comme curateurs.  Le tribunal estime qu’il y a suffisamment d’indications permettant de penser que Benimmo est effectivement en faillite.   Dans ses derniers comptes annuels, le franchisé a déclaré des factures impayées s’élevant à 7,2 millions d’euros et des dettes de 13,1 millions d’euros.

 
La demande de faillite est en cours

Puisque, malgré l’augmentation de ses dettes, l’entreprise Benimmo a poursuivi le transfert d’argent vers d’autres entreprises sans en faire mention, la Cour d’appel a statué qu’il était impossible d’être certain que l’entreprise agisse de manière honnête entre la demande de faillite et l’éventuelle déclaration de faillite.


Selon les derniers comptes annuels, le franchisé Brico emploie 55 personnes et possède six magasins de bricolage à Bruxelles.  Il reste à voir ce que réservera l’avenir.  Brico s’est vu accordé 15 jours par le tribunal pour prononcer la faillite de son franchisé.
 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

Intergamma nomme Sebastiaan de Jong au poste de CCO

06/07/2018

Sebastiaan de Jong rejoindra la direction d’Intergamma à la fin de cette année. Dès le mois d’octobre, l’homme âgé de 44 ans sera le directeur commercial de Gamma Nederland, Gamma Belgium et Karwei.

L’aventure s’achève pour le webshop de sport Athleteshop

02/07/2018

Le webshop de sport Athleteshop a demandé la faillite. Depuis le début de cette année les plaintes concernant des livraisons tardives étaient nombreuses et à présent plusieurs fournisseurs auraient mis fin à la collaboration.

Une seconde vie pour Toys"R"Us ?

02/07/2018

Le rideau est finalement tombé sur Toys"R"Us aux Etats-Unis : tous les magasins y ont fermé leurs portes et 30.000 collaborateurs sont à la rue. La célèbre chaîne de magasins de jouets continue pourtant de croire en l’avenir.

Aldi investit 40 millions d’euros dans ses magasins bruxellois

26/06/2018

Après avoir déjà investi près de 30 millions d’euros dans la rénovation de ses magasins bruxellois ces dernières années, Aldi passe désormais à la vitesse supérieure: d’ici 2020 le discounter injectera 40 millions de plus dans 9 projets bruxellois.

Comment Polette souhaite devenir le Zara des lunettes

25/06/2018

Des montures design excentriques abordables, commandées en ligne et livrées directement depuis l’usine située en Chine : Polette opte pour la disruption dans le monde des opticiens. La marque de lunettes fast-fashion souhaite conquérir le monde.

Standaard Boekhandel ouvre un flagshipstore à Bruxelles

25/06/2018

Dans la zone piétonne bruxelloise, Standaard Boekhandel mise sur un public international avec un vaste choix de livres en français et en anglais. Les produits d’écriture et de papeterie de la société sœur Club y sont également largement représentés.