Intergamma : agitation après la défection du plus gros actionnaire

Intergamma : agitation après la défection du plus gros actionnaire
Shutterstock

Le groupe irlandais CRH, qui détient tout juste moins de 50% des parts de la chaîne de magasins de bricolage Intergamma, a fait part de son souhait de les vendre. Les autres actionnaires ne disposent pas de solution satisfaisante pour l’avenir. 

Détruire ou non les actions

CRH détient 49,8% des parts et, ce faisant, exploite 155 magasins franchisés des enseignes Gamma et Karwei. Le groupe irlandais a donc l’intention de vendre sa participation pour laquelle les autres actionnaires ont marqué leur intérêt. 
 
Ces autres actionnaires sont, d’une part, les autres exploitants de magasins – 221 magasins et 43,9% des parts – et la direction qui, elle, détient 6% du capital. La direction a proposé le rachat des parts par les actionnaires restants pour un montant de 140 millions d’euros payables en sept ans.  
 
La direction propose que ces parts soient ensuite logées dans une fondation au sein de laquelle des administrateurs indépendants détiendraient le droit de vote. Ce montage déplaît aux exploitants de magasin qui craignent que cette fondation serve les intérêts de la direction. Ils souhaitent la destruction des actions, ce qui leur offrirait davantage de contrôle: « Si nous payons, nous voulons également avoir plus de pouvoir de décision. » 


Bricorama

Mais le Français Bricorama a également son mot à dire, lui qui possède 3% des parts et exploite 41 magasins Gamma en Belgique et 34 aux Pays-Bas. Il pourrait bientôt faire savoir son souhait de vendre lui aussi sa participation. En effet, son propriétaire Jean-Claude Bourrelier travaille déjà à la vente des magasins espagnols et français. Il ne resterait donc que les seuls les magasins belges et néerlandais. Etant donné qu’il y a de grandes chances que ceux-ci soient également vendus, on ne voit pas l’intérêt pour Bricorama d’investir dans le rachat des parts de CRH.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

Chute de l’action Heineken après le désengagement partiel des Mexicains

19/09/2017

Le mexicain Fomento Economico Mexicano (Femsa), qui détenait 15% des actions de Heineken, a vendu pour 2,5 milliards d’actions du groupe brassicole néerlandais. D’emblée le cours de l’action a chuté à la bourse.

Nouveau directeur pour Gamma Belgique

14/09/2017

Après le départ de Rudi Petit-Jean, Gamma Belgique a décidé de désigner un directeur ad interim en la personne de Werner Van Gansbeke, qui depuis sept ans déjà travaille au sein de l’enseigne de bricolage.

Bricorama ne souhaite pas vendre Gamma

01/09/2017

L’entreprise de bricolage française Bricorama n’a pas l’intention de vendre les magasins belges et néerlandais de l’enseigne Gamma.  Cela faisait un certain temps que des rumeurs circulaient.  Aujourd’hui, elles ont été formellement démenties.

Rudi Petit-Jean, directeur de Sligro-ISPC Belgique

23/08/2017

Le 15 octobre, Rudi Petit-Jean deviendra le nouveau directeur de Sligro-ISPC Belgique.  Il sera responsable de l’intégration d’ISPC qui a été reprise plus tôt cette année et du développement du réseau d’agences Sligro-ISPC.

Analyse : Une lourde mission attend le successeur de Rudi Petit-Jean chez Gamma

22/08/2017

Le départ soudain de Rudi Petit-Jean, directeur de l’enseigne Gamma Belgique, suscite bon nombre de questions concernant l’avenir de la chaîne de bricolage, déjà secouée par des discordes entre les actionnaires.

Rudi Petit-Jean quitte Gamma

21/08/2017

Rudi Petit-Jean, directeur de l’enseigne Gamma Belgique, quittera Intergamma le 1er octobre 2017. Il a décidé de poursuivre sa carrière en dehors de l’entreprise.

Back to top