La chaîne wallonne de matériaux de construction Bodymat rebaptisée Allmat

La chaîne wallonne de matériaux de construction Bodymat rebaptisée Allmat

La chaîne wallonne de matériaux de construction Bodymat rebaptisée Allmat
Foto: Allmat

La chaîne wallonne de matériaux de construction Bodymat quitte le groupe français BigMat et poursuit sa route en solo sous un nouveau nom : Allmat.

Négociations en toute liberté 

Bodymat, qui jusqu’il y a peu faisait partie du groupe français de matériaux de construction BigMat, s’appellera désormais Allmat. Sous la direction d’Amélie et Arnaud Body l’enseigne namuroise avec ses 13 points de vente quitte le groupe d’achat français. L’objectif est de développer la chaîne de manière indépendante et de la moderniser.


Allmat veut proposer une vaste gamme de matériaux de construction de qualité à ses clients, explique l’administrateur Arnaud Body. Désormais le groupe pourra négocier en toute liberté avec ses fournisseurs et espère ainsi pouvoir offrir le meilleur rapport qualité-prix.


« Notre autonomie est également essentielle en termes de développement marketing : marques premium, marques propres, promotions… », poursuit-il. Allmat, tout comme Bodymat, continuera de s’adresser tant aux professionnel qu’aux  particuliers.


Plateforme digitale et expansion

Après avoir participé à la gestion de l’enseigne durant dix ans, Amélie et Arnaud Body ont succédé à leur père Philippe Body il y a deux ans. Le duo souhaite poursuivre le développement de l’entreprise familiale et en faire une valeur sûre sur le marché wallon. Les structures seront maintenues et collaborateurs resteront en place. « Nous prônons les mêmes valeurs et visons des objectifs identiques », souligne la co-administratrice Amélie Body.


La plupart des magasins ont déjà été rénovés selon le nouveau concept, mais d’autres investissements sont prévus, notamment pour le développement d’une plateforme digitale et logistique afin de se préparer au « commerce de demain ». Le groupe envisage également l’ouverture de nouveaux magasins.


Actuellement Allmat compte plus de 400 employés, 13 magasins, un point de vente bois et deux plateformes logistiques. L’entreprise réalise un chiffre d’affaires d’environ 118 millions d’euros.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

Deverfwebshop.be lance une version française de sa boutique en ligne de peinture

14/05/2018

En vue d’atteindre le marché wallon et français, le site est-flandrien deverfwebshop.be lance une version en français de son site  : boutiquepeinture.fr. Par ailleurs le spécialiste de la peinture  recherche un partenaire pour son expansion future.

Hubo collabore avec la plateforme de bricoleurs ListMinut

08/05/2018

Depuis ce lundi les clients de la chaîne DIY Hubo peuvent faire appel aux plus de 4.000 bricoleurs de la plateforme collaborative ListMinut. Les deux organisations annoncent un partenariat pour une période d’au moins cinq ans.

Une grève spontanée chez Brico

23/04/2018

Samedi dernier, tous les magasins Brico bruxellois sont restés fermés, de même que certains points de vente en Flandre et en Wallonie.  Les collaborateurs y ont spontanément arrêté le travail suite à l’annonce de la fermeture du Brico de Molenbeek.

Le profil retail d’Erwin Van Osta (Hubo): « J’avoue, je suis accro à la vitesse »

03/04/2018

Que réserve l’avenir au secteur du DIY ? Le CEO de Hubo Erwin Van Osta fera le tour de la question lors du RetailDetail Congress du 26 avril. Van Osta, ainsi que d’autres CEO belges y donneront leur vision sur ‘notre’ retail.

Brico et Brico Planit renouvellent leurs formules de magasins

07/02/2018

La chaîne DIY Brico opte pour une stratégie de différenciation avec trois formats de magasins et investit plusieurs millions d’euros dans la rénovation de l’ensemble de son réseau de magasins, à raison de 5 à 6 magasins par an.

Finalisation de la reprise de Bricorama par Les Mousquetaires

05/01/2018

La reprise de la chaîne de bricolage Bricorama par le groupement de franchisés Les Mousquetaires a été approuvée par l’Autorité de la concurrence française.  Les Mousquetaires deviennent ainsi le numéro trois sur le marché français du bricolage.