Amazon jette son dévolu sur la vente de médicaments

Amazon jette son dévolu sur la vente de médicaments
Shutterstock

Amazon est à la recherche d’une personne qui, au sein de l’entreprise, analyserait comment se lancer dans le secteur lucratif de la vente de médicaments et produits apparentés.  Selon certaines sources, Amazon y réfléchirait depuis longtemps déjà.

Premiers pas prudents

Amazon vient de se lancer dans la vente d’accessoires et d’appareils médicaux.  Au Japon, cela fait depuis le mois d’avril qu’il est possible de se faire livrer les produits de certaines pharmacies à domicile.  L’entreprise semble déjà se concentrer sur l’étape suivante.  Si elle décide de vendre des médicaments et si elle sait s’y prendre, cela pourrait lui rapporter jusqu’à 50 milliards de dollars (45 milliards d’euros), selon certains experts.


La vente de médicaments soulève néanmoins de nombreux problèmes.  Une multitude de grands noms sont déjà présents dans le secteur et il existe une quantité de règlementation qu’elle devra respecter si elle veut proposer des médicaments sur prescription.


D’une part, la question est de savoir si Amazon pourra réellement apporter un plus au secteur.  Beaucoup de pharmaciens livrent déjà leurs médicaments dans les 24 heures chez leurs clients et séniors qui sont le principal marché et qui souhaitent un accompagnement personnalisé de leur pharmacien local.  D’autre part, l’entreprise pourra certainement jouer un rôle important au niveau des prix.


Il n’est donc pas du tout certain si Amazon va réellement se lancer dans la vente de médicaments.  Selon certaines sources, cela fait déjà plusieurs années qu’au moins une réunion est organisée chaque année à ce sujet.  Par contre, la nomination au sein de l’entreprise de quelques personnes qui analysent les possibilités d’une vente de médicaments en ligne, est une nouveauté.  Amazon ne souhaite pas réagir pour le moment.