Coty cède sa branche beauté à un investisseur

Coty cède sa branche beauté à un investisseur
Photo : Shutterstock.com

Le groupe de cosmétiques Coty, criblé de dettes, revend une partie de sa division « beauté professionnelle », dont la célèbre marque Wella, à la société d’investissement KKR.

 

Société distincte

La branche beauté de Coty, comprenant Wella (laque pour cheveux) et OPI (vernis à ongles) comme marques les plus connues, était à vendre depuis un certain temps déjà. Les multinationales Unilever et Henkel, entre autres, étaient évoquées comme candidats potentiels à la reprise. Hier, c’est pourtant la conclusion d’un accord d’une valeur de 4,3 milliards de dollars (quatre milliards d’euros) avec le groupe de capital-investissement KKR qui a été annoncé.

 

À cette fin, KKR va acquérir une participation de 60 % dans Wella, Clairol et OPI, entre autres, qui seront séparés du reste de la division beauté de Coty et dont les activités se poursuivront en tant que société indépendante. KKR investira également 750 millions de dollars (700 millions d’euros) dans Coty sous forme d’obligations convertibles. En contrepartie, l’investisseur obtient deux sièges au conseil d’administration de la société de cosmétiques, écrit IEX.

 

Dettes

Depuis l’acquisition d’un important ensemble de produits de beauté de Procter & Gamble il y a cinq ans, Coty ne cesse d’accumuler les dettes. À l’époque, l’entreprise avait déboursé quelque douze milliards de dollars pour cette reprise, rapporte De Tijd. Or, entre-temps, les chiffres des ventes dans la division sont en baisse depuis plusieurs trimestres consécutifs.

 

La crise du coronavirus a également frappé particulièrement durement la société de cosmétiques : au cours des trois premiers mois de l’année, les recettes ont diminué de 23 %, rapporte CNBC.