Croissance à deux chiffres pour Henkel en 2015

Croissance à deux  chiffres pour Henkel en 2015

En 2015 le chiffre d’affaires et le bénéfice de Henkel ont connu une forte croissance grâce, entre autres, aux solides performances des marchés émergents. Pour 2016 le groupe allemand vise également une croissance du chiffre d’affaires.

18,1 milliards d’euros de chiffre d’affaires

Le CEO Kasper Rorsted a qualifié 2015 « d’année exceptionnelle » : « Nous avons réalisé une croissance à deux chiffres au niveau chiffre d’affaires, du bénéfice et du bénéfice par action. » Henkel, qui fabrique notamment des produits à lessiver (Persil), des produits de soins (Schwarzkopf) et des adhésifs (Pritt, Pattex et Loctite), a vu son chiffre d’affaires grimper de 10,1% à 18,1 milliards d’euros.


Sur base autonome et hors effets de change les ventes affichent une hausse de 3%. La majeure partie de cette croissance a été réalisée dans les pays émergents : le chiffre d’affaires y a augmenté de près de 8% sur base autonome. Actuellement près de la moitié du chiffre d’affaires annuel généré par Henkel provient des marchés émergents. Mais le groupe souligne que « les marchés matures ont eux aussi connu une croissance autonome du chiffre d’affaires ».

 

Augmentation du dividende

Le bénéfice opérationnel a bondi de 12,9% à 2,9 milliards d’euros et le bénéfice par action (hors postes exceptionnels et coûts de réorganisation) a grimpé de 11,4% à 4,88 euros. Les actionnaires peuvent donc s’attendre à un petit extra : Henkel propose un dividende de 1,47 euro par action, soit une hausse de plus de 12% par rapport à l’année auparavant.


Le futur ex-patron Kasper Rorsted – qui cette année prendra les commandes d’Adidas  – s’attend à ce qu’en 2016 le climat économique et politique « reste difficile ». Il table néanmoins sur une croissance autonome de son chiffre d’affaires comprise entre 2 et 4%. La marge bénéficiaire ajustée devrait s’élever à 16,5%.