Di et Planet Parfum passent sous étendard français

Les chaînes de parfumeries Di et Planet Parfum changent de propriétaire : le holding faîtier Distriplus a été racheté par le groupe français Jacques Bogart. Les anciens propriétaires du holding, Ackermans & van Haaren et la CNP, ont néanmoins subi une forte perte sur la vente.

 

8,5 miljoen d'euros de perte sur la vente

Ackermans & van Haaren et la CNP (le véhicule d'investissement de l'entrepreneur Albert Frère) ont finalement cédé Di et Planet Parfum. Après mûre réflexion, le holding faîtier Distriplus a été vendu au groupe français Jacques Bogart, pour un montant non révélé. Toutefois le holding prévoit que le reprise aura un impact négatif de pas moins de 8,5 millions d'euros sur les résultats du deuxième semestre. Les deux anciens propriétaires détenaient chacun la moitié de Distriplus et partageront donc également la perte.

 

Les difficultés financières de Distriplus ne datent pas d'hier : malgré le récent relooking des magasins, la perte brute de Di en 2017 s'est élevée à 2,2 millions d'euros sur un chiffre d'affaires de 110,5 millions d'euros. La perte nette s'est établie à 1,6 million d'euros. Chez Planet Parfum la perte nette a atteint 6,3 millions d'euros, sur un chiffre d'affaires de 100,4 millions d'euros.

 

Intégration verticale

Au niveau du groupe Distriplus l'an dernier a subi une perte de 23 millions d'euros. Durant la première moitié de cette année le chiffre d'affaires chez Planet Parfum a néanmoins légèrement progressé, tandis que chez Di le baisse du chiffre d'affaires s'est poursuivie. En tant que spécialiste en cosmétiques la mission du nouveau propriétaire, le groupe Jacques Bogart, consistera à inverser la tendance : l'entreprise familiale disposait jusqu'à présent de 157 magasins en gestion propre en Allemagne, en France et en Israel, auxquels viennent donc s'ajouter environ 200 points de vente de Distriplus en Belgique et au Luxembourg.

 

Les magasins de Di et Planet Parfum seront intégrés au groupe Jacques Bogart, qui y vendra également ses propres marques. A terme les enseignes multimarques Di et Planet Parfum subiront donc probablement des changements, notamment au niveau de l'assortiment.