Ecover ouvre un magasin éphémère pour lancer un système de consigne pour les bouteilles en plastique

Le mois prochain, Ecover, la marque connue pour ses produits de nettoyage écologiques, ouvrira un magasin éphémère à Anvers où elle lancera un système de consigne pour les bouteilles en plastique. Elle souhaite ainsi relancer le débat sur la consigne des bouteilles en PET.

 
Propre réponse à un problème urgent

Pour inciter les consommateurs à jeter moins de plastique, la marque écologique veut leur faire comprendre qu’après usage, le plastique reste une matière qui a de la valeur. Ecover estime cette valeur à un euro plus un flacon de produit vaisselle (bien sûr, déjà fabriqué en plastique 100% recyclé).  « Nous invitons tout le monde à venir rapporter ses bouteilles PET pour prouver que la consigne fonctionne bien réellement, comme cela a déjà été largement démontré dans d’autres pays », précise le directeur innovation Tom Domen. Le thème reste important : les bouteilles en plastique et les canettes représentent actuellement 40% du volume total des déchets sauvages, précise la marque dans une communiqué de presse.


Ecover souhaite donner un signal fort au gouvernement : « Si l’on tient à ce que le plastique ne soit pas considéré comme un déchet, il faut lui donner de la valeur, comme lorsqu’il est consigné », précise Domen. Le magasin éphémère, le premier en Belgique à proposer un système de consigne pour les bouteilles en PET, sera ouvert du 15 au 17 novembre dans la Groendalstraat à Anvers. En plus du magasin, vous pourrez y visiter une exposition intitulée « Trash to Treasure », des workshops upcycling y auront lieu et un débat sur ce thème délicat y sera organisé. 


Fondée en 1979, Ecover est aujourd’hui l’un des plus grands producteurs européens de produits de nettoyage écologiques. Sur son site de production européen situé à Malle près d’Anvers, l’entreprise fabrique des produits de lessive et de nettoyage à base de matières premières végétales et de minéraux. D’ici 2020, tous les emballages devront être fabriqués en plastique 100% recyclé. L’année dernière, la marque a été rachetée par le géant américain du nettoyage SC Johnson, le fabriquant de marques telles que Bayon, Brise et Canard WC.