Etos arrive en Belgique grâce à la fusion Ahold-Delhaize

Etos arrive en Belgique grâce à la fusion Ahold-Delhaize
Shutterstock

La chaîne de droguerie Etos va profiter de la fusion entre sa société-mère, l’entreprise néerlandaise Ahold, et l’entreprise belge Delhaize.  Les produits Etos pourront ainsi être vendus en Belgique, en Grèce et en Roumanie, notamment.

Grandeur d’échelle

Aux Pays-Bas, on trouve souvent un magasin Etos à côté d’une enseigne Albert Heijn, mais depuis peu, les marques propres de la chaîne sont également en vente à l’étranger.  Certains produits Etos sont déjà commercialisés dans des supermarchés aux Etats-Unis et bientôt ils seront également proposés en Tchéquie. Depuis la fusion entre Ahold et Delhaize, on a vu croître le nombre de supermarchés sans droguerie.


D’autre part, Etos profite également de la grandeur d’échelle d’Ahold Delhaize lui permettant de négocier des prix plus bas chez des fournisseurs comme Unilever et Procter & Gamble, et donc d’engendrer des marges plus importantes.  Selon le CEO d’Etos, Jan Derek Groenendaal, le chiffre d’affaires d’Etos, qui tourne autour des 500 millions d’euros actuellement, pourrait fortement grimper ces prochaines années.  Néanmoins, il ne souhaite pas donner de chiffre exact.

 
Qualité et connaissance

Cela fait trois ans que Groenendaal est à la tête d’Etos et dès ses débuts, il a décidé de se concentrer sur les valeurs de base de la chaîne.  « Chez Etos, il a toujours été question de qualité et de connaissance », précise Groenendaal au journal De Telegraaf.  « L'une des premières choses que nous avons décidée, était le retour de l’ancien logo. »

 

Même s'il est très important de proposer de bons produits, il est de plus en plus crucial de pouvoir donner de bons conseils, estime Groenendaal  « C’est une réelle plus-value. Nous formons notre personnel en ce sens et veillons à ce qu'il soit surtout orienté vers les clients, notamment en les déchargeant de tâches administratives. »