Etos arrive en Belgique grâce à la fusion Ahold-Delhaize

Etos arrive en Belgique grâce à la fusion Ahold-Delhaize
Shutterstock

La chaîne de droguerie Etos va profiter de la fusion entre sa société-mère, l’entreprise néerlandaise Ahold, et l’entreprise belge Delhaize.  Les produits Etos pourront ainsi être vendus en Belgique, en Grèce et en Roumanie, notamment.

Grandeur d’échelle

Aux Pays-Bas, on trouve souvent un magasin Etos à côté d’une enseigne Albert Heijn, mais depuis peu, les marques propres de la chaîne sont également en vente à l’étranger.  Certains produits Etos sont déjà commercialisés dans des supermarchés aux Etats-Unis et bientôt ils seront également proposés en Tchéquie. Depuis la fusion entre Ahold et Delhaize, on a vu croître le nombre de supermarchés sans droguerie.


D’autre part, Etos profite également de la grandeur d’échelle d’Ahold Delhaize lui permettant de négocier des prix plus bas chez des fournisseurs comme Unilever et Procter & Gamble, et donc d’engendrer des marges plus importantes.  Selon le CEO d’Etos, Jan Derek Groenendaal, le chiffre d’affaires d’Etos, qui tourne autour des 500 millions d’euros actuellement, pourrait fortement grimper ces prochaines années.  Néanmoins, il ne souhaite pas donner de chiffre exact.

 
Qualité et connaissance

Cela fait trois ans que Groenendaal est à la tête d’Etos et dès ses débuts, il a décidé de se concentrer sur les valeurs de base de la chaîne.  « Chez Etos, il a toujours été question de qualité et de connaissance », précise Groenendaal au journal De Telegraaf.  « L'une des premières choses que nous avons décidée, était le retour de l’ancien logo. »

 

Même s'il est très important de proposer de bons produits, il est de plus en plus crucial de pouvoir donner de bons conseils, estime Groenendaal  « C’est une réelle plus-value. Nous formons notre personnel en ce sens et veillons à ce qu'il soit surtout orienté vers les clients, notamment en les déchargeant de tâches administratives. »
 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

Dollar Shave Club débarquera en Europe en 2018

10/10/2017

Dollar Shave Club compte faire son entrée en Europe l’an prochain. Le service d’abonnement pour rasoirs, détenu par Unilever, connaît déjà un franc succès aux Etats-Unis.

Filet Pur: « Allo Allo Jeff? It is I, Leclerc… »

06/10/2017

Les supermarchés doivent-ils s’associer à leur plus grand rival ? Albert Heijn et Delhaize feront-ils bon ménage ? Pourquoi les marques A fabriquent-elles des bombes de sucre ? Réponse dans le résumé hebdomadaire de RetailDetail Food !

Essity : « Nos produits ont une utilité quotidienne »

05/10/2017

Ne dites plus SCA Hygiene mais Essity. Le fabricant de marques telles que Tena, Tork, Tempo, Lotus, Okay et Demak’Up renforce son attention sur l’hygiène et la santé. Le marché de l’incontinence offre le plus gros potentiel de croissance. 

Ahold Delhaize vend le dernier Albert Heijn belge bloquant la fusion

04/10/2017

Le dernier Albert Heijn belge (celui de la Groenplaats à Anvers) qui faisait obstacle à la fusion entre Ahold et Delhaize en Belgique, a finalement trouvé acquéreur, à savoir Colruyt Group qui y installera un Spar.

Filet Pur: Du végétal pas banal

29/09/2017

Cette semaine nous apprenions que Colruyt envisageait effectivement une grande reprise. Par ailleurs un fabricant de charcuterie lui-même admet que la viande, c’est du passé. Pardon ? Voici votre joyeuse rubrique du vendredi par RetailDetail Food.

Filet Pur: Gratuité synonyme de cherté

22/09/2017

Quelle semaine ! Les retailers les uns après les autres sont placés sous curatelle et un triangle inversé met le secteur food sens dessus dessous.  Mystérieux non ? Voici votre résumé hebdomadaire de l’actualité FMCG par RetailDetail Food.

Back to top