L’entreprise de cosmétiques britannique Lush lorgne au-delà des frontières

L’entreprise de cosmétiques britannique Lush lorgne au-delà des frontières

Suite à l’incertitude créée par le Brexit, le groupe de cosmétiques britannique Lush envisage une expansion hors Royaume-Uni. L’entreprise craint des taxes d’importation plus élevées et estime qu’elle aura plus difficile à pourvoir les postes vacants.

80 employés déménagent vers l’Allemagne

C’est ce qu’a laissé entendre le groupe lors de la publication de ses résultats de 2016. « Jusqu’à présent Lush a pu se développer, grâce à la libre circulation des personnes et des biens, mais à présent l’incertitude règne dans ces deux domaines », explique le groupe. « Maintenant que nous avons ouvert notre nouveau site de production allemand, nous examinerons de nouvelles option afin de nous développer hors Royaume-Uni. »


Actuellement environ 20% des employés de Lush n’ont pas la nationalité britannique et ne se sentent plus les bienvenus dans le pays, suite au Brexit. Lush a fait savoir que personne ne serait licencié et que les employés qui souhaitaient quitter le Royaume-Uni seraient les bienvenus sur le site de production en Allemagne. Depuis plus de 80 employés ont accepté cette proposition de transfert. Lush avait déjà décidé à l’automne 2016 de déménager sa production européenne  vers l’Allemagne.


Durant l’exercice écoulé Lush a réalisé un chiffre d’affaires de 723,3 millions de livres (830 millions d’euros), soit une croissance de 26% par rapport à l’année auparavant. Le bénéfice avant impôts a augmenté de 76% à 43,2 millions de livres (50 millions d’euros).