La durabilité des cosmétiques laisse à désirer

La durabilité des cosmétiques laisse à désirer

Les performances du secteur des cosmétiques en matière de développement durable ne méritent pas de prix de beauté : parmi les 30 marques analysées, 22 ne dépassent pas le score de 30%. C’est ce qui ressort d’une étude de Rank a Brand.

5 élèves passés et 9 derniers de classe

Dans le cadre de cette étude, les performances des marques de cosmétiques en matière de durabilité ont été évaluées sur base de 26 critères autour des thèmes du climat, de l’environnement, du bien-être animal, de la santé et des conditions de travail. Les scores du secteur dans son ensemble ne sont pas particulièrement réjouissants : parmi les marques analysées, seules cinq obtiennent la moitié des points : Weleda, Dr. Hauschka, Logona, Santé et Botanique. Précisons que toutes sont des marques bios.


Quant aux 25 marques restantes 22 ne dépassent pas le score de 30%. Parmi ces 22 marques, 9 ont obtenu le label E, la plus mauvaise note. Ces neuf marques sont Aveda, Biodermal, Kruidvat, Estée Lauder, HEMA, MAC, Rituals, De Tuinen et Rimmel. A noter que même pour les marques qui se targuent de leur image naturelle – comme The Body Shop et Yves Rocher –, il y a encore matière à amélioration.


« Un point positif est que toutes ces marques appliquent une politique visant à réduire l’émission de CO2, mais malheureusement c’est la seule chose qu’elles font dans ce domaine », indique Rank a Brand. Cette communauté internationale de consommateurs responsables a été fondée pour aider les consommateurs à prendre des décisions d’achat responsables et afin de stimuler les marques à adopter une politique durable, responsable et transparente.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

Etos arrive en Belgique grâce à la fusion Ahold-Delhaize

18/09/2017

La chaîne de droguerie Etos va profiter de la fusion entre sa société-mère, l’entreprise néerlandaise Ahold, et l’entreprise belge Delhaize.  Les produits Etos pourront ainsi être vendus en Belgique, en Grèce et en Roumanie, notamment.

Ecover et Method aux mains de SC Johnson

15/09/2017

Le fabricant américain de produits d’entretien SC Johnson rachète les producteurs de produits de nettoyage écologiques Ecover et Method à leur société-mère People Against Dirty. Aucun détail financier n’a été dévoilé par l’entreprise.

Colruyt Group ouvre son premier magasin OKay sans carburants fossiles

11/09/2017

Le premier point de vente de la chaîne de magasins OKay fonctionnant sans carburants fossiles va ouvrir ses portes à Stavelot ce mercredi.  Le chauffage du magasin sera assuré par la chaleur résiduelle des installations de réfrigération.

Carrefour lance la poire sans résidus

25/08/2017

Carrefour lance les premières poires sans résidus dans ses supermarchés en Belgique.  Elles ont été cultivées de façon durable et ne contiennent aucune substance étrangère, et sont dès lors entièrement naturelles.

Unilever convoite Estée Lauder

25/08/2017

Des rumeurs circulent concernant plusieurs parties qui seraient intéressées par la reprise de l’entreprise de cosmétiques Estée LauderL’Oréal et Unilever, notamment, envisageraient de faire une offre.

Atelier Rebul envisage une expansion rapide en Belgique

07/08/2017

La chaîne de cosmétiques danoise Atelier Rebul envisage une expansion rapide en Belgique dans les mois à venir. En juillet l’enseigne a déjà ouvert ses deux premiers magasins, à Hasselt et Gand. D’autres boutiques suivront à Anvers, Bruges et Louvain.

Back to top