La durabilité des cosmétiques laisse à désirer | RetailDetail

La durabilité des cosmétiques laisse à désirer

La durabilité des cosmétiques laisse à désirer

Les performances du secteur des cosmétiques en matière de développement durable ne méritent pas de prix de beauté : parmi les 30 marques analysées, 22 ne dépassent pas le score de 30%. C’est ce qui ressort d’une étude de Rank a Brand.

5 élèves passés et 9 derniers de classe

Dans le cadre de cette étude, les performances des marques de cosmétiques en matière de durabilité ont été évaluées sur base de 26 critères autour des thèmes du climat, de l’environnement, du bien-être animal, de la santé et des conditions de travail. Les scores du secteur dans son ensemble ne sont pas particulièrement réjouissants : parmi les marques analysées, seules cinq obtiennent la moitié des points : Weleda, Dr. Hauschka, Logona, Santé et Botanique. Précisons que toutes sont des marques bios.


Quant aux 25 marques restantes 22 ne dépassent pas le score de 30%. Parmi ces 22 marques, 9 ont obtenu le label E, la plus mauvaise note. Ces neuf marques sont Aveda, Biodermal, Kruidvat, Estée Lauder, HEMA, MAC, Rituals, De Tuinen et Rimmel. A noter que même pour les marques qui se targuent de leur image naturelle – comme The Body Shop et Yves Rocher –, il y a encore matière à amélioration.


« Un point positif est que toutes ces marques appliquent une politique visant à réduire l’émission de CO2, mais malheureusement c’est la seule chose qu’elles font dans ce domaine », indique Rank a Brand. Cette communauté internationale de consommateurs responsables a été fondée pour aider les consommateurs à prendre des décisions d’achat responsables et afin de stimuler les marques à adopter une politique durable, responsable et transparente.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Gerelateerde items

Ikea souhaite exclusivement des matériaux renouvelables

08/06/2018

Ikea s’est fixé des objectifs majeurs en matière de développement durable : la chaîne d’ameublement vise une empreinte écologique positive d’ici 2030 et elle souhaite exclure tous les produits jetables en plastique d’ici la fin de l’année prochaine.

La marque culte Aesop débarque à Anvers

04/06/2018

La marque de soins de beauté australienne Aesop ouvrira bientôt sa propre boutique à Anvers, dans un ancien bar à jus situé dans la Nationalestraat.

L’Europe déclare la guerre au plastique à usage unique

29/05/2018

Les pailles, les bâtonnets ouatés ou encore les tiges de ballon en plastique seront parmi les premières victimes de la guerre menée par la Commission européenne contre le plastique à usage unique. Les plus grands pollueurs seront interdits.

A.S. Watson (Kruidvat) lance la pharmacie en ligne PharmaXpert.be

28/05/2018

Grâce au lancement de sa propre pharmacie en ligne PharmaXpert.be, le propriétaire de Kruidvat peut désormais vendre des médicaments sans prescription à des prix avantageux en Belgique.

Coca-Cola reste la marque mondiale favorite, tandis que les marques locales gagnent du terrain

17/05/2018

Coca-Cola, Colgate et Maggi sont les marques FMCG les plus populaires au monde, selon le dernier rapport de Kantar Worldpanel. Néanmoins les marques locales grignotent des parts de marché aux grands acteurs.

Un accord bruxellois pour une alimentation plus durable

15/05/2018

Les distributeurs bruxellois s’engagent à diminuer de 30% les déchets alimentaires d’ici 2020 et à augmenter de 20% la surface commerciale dédiée aux produits belges. Ceci fait partie d’un nouvel accord entre la Région bruxelloise et le secteur.