Le fabricant de Dettol a enregistré une année record

Alex Yeung / Shutterstock.com

L'année dernière, Reckitt Benckiser a enregistré une croissance de chiffre d’affaires inédite grâce à Dettol et au coronavirus. Le groupe se penche maintenant sur la révision de son portefeuille de marques pour rester sur cette lancée : Scholl est mis à la porte.

 

Dettol est devenue une marque mondiale

Les produits nettoyants désinfectants ont connu une année record, tout comme le fabricant de produis de grande consommation Reckitt Benckiser. Le groupe, qui fabrique notamment Dettol et Lysol, a enregistré un chiffre d’affaires de 14 milliards de livres (16,3 milliards d’euros), soit une croissance comparable de 11,8%. Il s’agit de la plus forte augmentation depuis la création du groupe fusionné en 1999, rapporte le Financial Times.


Les ventes de produits nettoyants ont progressé de 20%, principalement parce que la société a introduit Dettol et Lysol sur 41 nouveaux marchés pendant la pandémie, mais d'autres catégories ont également eu du succès. Par exemple, les ventes du complément booster d'immunité Airborne ont plus que doublé.

 

Qu'en sera-t-il après la pandémie ? 

Reste à savoir ce que l’avenir réservera au fabricant, qui détient également les analgésiques Nurofen et les préservatifs Durex, après la pandémie de coronavirus. Comme de nombreux analystes et investisseurs, le groupe prévoit une certaine normalisation : Reckitt Benckiser table sur une croissance du chiffre d’affaires modeste de 0 à 2 % en 2021, car il sera difficile de faire mieux que les chiffres records de l'année dernière.


Avant la pandémie, le groupe était depuis plusieurs années confronté à une croissance lente et de difficultés opérationnelles. Le nouveau PDG, Laxman Narasimhan, veut désormais inverser la vapeur et considère 2020 comme un tournant. Le PDG veut saisir l'occasion de réorganiser les opérations et dit prendre des « mesures décisives ».

 

Au revoir Scholl, bonjour Biofreeze

La société a d’ores et déjà annoncé une révision stratégique de ses activités d'alimentation pour bébés en Chine. En 2020, le groupe a dû amortir jusqu'à 985 millions de livres sterling pour cette branche. Reckitt Benckiser vend également la marque de produis de soin pour les pieds Scholl au groupe de capital-investissement Yellow Wood Partners.


Par contre, le fabricant de Dettol élargit son portefeuille avec la marque d'antalgiques Biofreeze et les produits d'hygiène féminine de Queen V. Parallèlement, le groupe se concentre également sur les activités B2B, notamment avec des contrats de désinfection du célèbre stade de Wembley.  « 2021 devrait être une année d’avancées stratégiques et nous sommes convaincus que nous atteindrons nos objectifs à moyen terme », conclut Narasimhan.