L'Occitane plonge en Europe mais progresse en Chine

L'Occitane plonge en Europe mais progresse en Chine
Photo : Martin Good / Shutterstock.com

La marque de produits de soin L'Occitane a vu ses ventes chuter de 15 % à cause de la crise du coronavirus. Néanmoins, la chaîne française de cosmétiques naturels a pu garder la tête hors de l’eau grâce aux ventes en Asie et aux bonnes performances en ligne.

 

Une croissance à deux chiffres en Chine

L'Occitane a perdu 15% de son chiffre d’affaires au cours du premier semestre de son exercice décalé, d'avril à septembre, en raison de la pandémie de coronavirus. Le chiffre d’affaires a atteint 616,6 millions d'euros, avec une nette différence entre le printemps et l'été : au deuxième trimestre, la baisse du chiffre d’affaires s’est limitée à 4,5 %, contre une baisse de 22,2 % au cours des trois mois précédents.


Au pic de la crise du coronavirus, 75 % des 1.569 magasins de la marque étaient fermés, mais un bon niveau de ventes en ligne et les bonnes performances en Asie ont permis de sauver les meubles. Le semestre s’est clôturé sur un bénéfice brut de 32,89 millions d’euros. L'année dernière, le bénéfice d’exploitation avait atteint 41,7 millions d’euros. Néanmoins, la marge d'exploitation a augmenté de près de 1 % pour atteindre 82,2 %.


L'Occitane, cotée sur la bourse de Hong Kong, affirme également avoir amélioré sa trésorerie et réussi à réduire son endettement. Et ce en partie grâce au marché chinois, où le chiffre d’affaires a progressé de pas moins de 30,5 %. La chaîne affirme avoir enregistré une croissance phénoménale sur tous les canaux. Sur la plateforme d’Alibaba Tmall, les ventes ont augmenté d'environ 15 % tandis qu’elles ont même doublé chez le concurrent JD, sans compter la hausse de fréquentation dans les magasins physiques. Le lancement de la marque spin-off Elemis en Chine, dans les 125 boutiques Sephora, a également été un atout.