Yves Rocher renonce à ses magasins hollandais

Yves Rocher renonce à ses magasins hollandais
dennizn / Shutterstock.com

La marque de cosmétiques Yves Rocher ferme ses magasins aux Pays-Bas : les sept magasins physiques fermeront cette année, mais la boutique en ligne restera ouverte.

 

14% par la vente en magasins

Fin de l’histoire pour les magasins physiques d'Yves Rocher aux Pays-Bas à la fin de cette année : les contrats de location arrivent à expiration et la formule de vente au détail a décidé de ne pas les prolonger. Les sept magasins restants vont fermer, tandis que la boutique en ligne et les activités de vente par correspondance seront maintenues. C’est ce qu’a confirmé la société à RTL Z. 


Le chiffre d'affaires des magasins stagne depuis dix ans, et le nombre de visiteurs est également en baisse. Sur le chiffre d’affaires total de 12,6 millions d’euros d’Yves Rocher au Pays-Bas, 66% est généré par la vente par correspondance, 20% par la boutique en ligne et 14% par la vente en magasin. À son apogée, fin des années 1980, la chaîne comptait encore 40 magasins dans le pays et était le leader du marché.

 

Spirale descendante

La marque des cosmétiques française est piégée dans une spirale descendante depuis plusieurs décennies : en 1988, l’entreprise a fermé plus de 25% de ses magasins au Pays-Bas, et n’en comptait plus que 22 en 2006. Elle ensuite fermé la moitié de ses succursales, tandis que la fermeture de son centre de distribution a provoqué 63 licenciements. La branche hollandaise a été placée sous direction belge, depuis Tournai, souvent au grand dam des franchisés.


En mars, le magasin de La Haye sera le premier à fermer ses portes, suivi par ceux de Zwolle, Rotterdam et Amsterdam au milieu de l’année. Les magasins d'Utrecht, de Groningue et d'Almere fermeront également fin 2021. L'entreprise tente encore de trouver des solutions pour que les employés concernés ne perdent pas leur emploi.