Bénéfice en hausse pour Kingfisher

Bénéfice en hausse pour Kingfisher

Au cours de l’exercice 2013-2014 le bénéfice du groupe de magasins de bricolage Kingfisher a augmenté de 4,1% par rapport à l’exercice précédent. Par ailleurs l’entreprise a cédé sa participation dans Hornbach.

Baisse des ventes en France

Kingfisher, société mère des enseignes B&Q, Screwfix, Castorama et Brico Depot, a réalisé un bénéfice avant impôts de 744 millions de livres sterling (889 millions d’euros) durant l’exercice 2013-2014. Le chiffre d’affaires a progressé de 3,5% à 11,1 milliards de livres sterling (13,3 milliards d’euros). Le chiffre d’affaires comparable a augmenté de 0,7%.  Durant cette période le groupe a ouvert  91 nouveaux magasins.


Ainsi Kingfisher affiche des résultats au-delà des attentes des analystes, qui tablaient sur un bénéfice compris entre 738 millions de livres sterling et 748 millions de livres sterling. Néanmoins les ventes en France, principal marché du groupe, ont régressé de 1,2% sur base comparable. En revanche au Royaume-Uni et une Irlande le chiffre d’affaires comparable a augmenté de 1 ,1%. Dans les marchés restants la croissance s’élève à 3,4%.


Cession de la participation dans Hornbach

En 2014-2015 Kingfisher veut investir environ 10 millions de livres sterling (12 millions d’euros), afin de s’introduire sur deux nouveaux marchés. Ainsi le groupe envisage l’ouverture de filiales Brico Depot au Portugal et l’ouverture de quelques magasins Screwfix en Allemagne. Par ailleurs l’entreprise recherche un partenaire stratégique pour sa filiale déficitaire B&Q Chine.


Kingfisher vient également d’annoncer qu’il avait vendu sa participation de 21,2% dans l’enseigne allemande Hornbach à un groupe d’investisseurs internationaux pour un montant de 195 millions de livres sterling (233 millions d’euros).

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: