Brico, bastion au sein du Maxeda DIY Group

Brico, bastion au sein du  Maxeda DIY Group

En cette année 2012, après un an de transformation, Maxeda peut se considérer comme une enseigne de bricolage  ‘pur sang’. Le groupe retail, qui termine son année comptable en tant que Maxeda DIY Group, aura investi 35 millions d’euros dans ce projet et se dit « bien préparé pour affronter l’avenir».

« Une réorientation stratégique »

Bien que Maxeda ait vu baisser tant son chiffre d’affaires (-0,5% à 1.360 millions d’euros), que son bénéfice (-9% à 117 millions d’euros) durant son année comptable 2011/2012, le holding l’année dernière a achevé avec succès sa transformation en acteur DIY à part entière. Après s’être défait de sa division fashion dans le cadre d’une « réorientation stratégique », le groupe se considère aujourd’hui comme le plus grand retailer DIY du Benelux au niveau de la surface.


Des circonstances économiques difficiles

Pourtant le CEO du groupe George Adams avoue que dans ce « contexte économique difficile », tout ceci n’est pas si évident. Les chaînes de bricolage belges Brico et Brico Plan-It ont réalisé une croissance comparable de leur chiffre d’affaires (+ 2,3%) , un pourcentage un rien inférieur à la totalité de marché DIY belge (+2,5%).


Aux Pays-Bas, où le consommateur plus qu’ailleurs postpose ses travaux de bricolage en ses temps de crise, les formules Praxis et Formido de Maxeda affichent une baisse de leur chiffre d’affaires (-3,7%). Malgré ces résultats médiocres, les deux enseignes s’en sortent mieux que le marché  dans sa totalité, qui a reculé de 5,4% durant l’année écoulée.


Investissement dans l’assortiment et la logistique

Le groupe espère pouvoir bientôt récolter les fruits de ses investissements. « Maxeda DIY Group est bien préparé pour affronter l’avenir. Les consommateurs recherchent de plus en plus les bonnes affaires et les produits meilleur marché », explique Adams. Nos piliers stratégiques consistent donc à investir dans un nouvel assortiment, nos propres marques, une logistique plus efficace et la rénovation des magasins.


Ainsi Maxeda DIY a ouvert entre autres un bureau d’achat à Shanghai et 10 magasins ont été rénovés. Pour la Belgique il s’agit des magasins Brico d’Auderghem, Burcht, Turnhout, Drogenbos et Herstal. D’autre part Brico ouvre deux nouveaux magasins Brico City à St. Gilles et à Jette et un nouveau magasin en franchise à Merchtem.

 

Maxeda DIY Group opère sous le nom de Praxis et Formido aux Pays-Bas et Brico et Brico Plan-It en Belgique et au Luxembourg. Le groupe compte 363 magasins au total, détenus en propre  et en franchise, et emploie plus de 6.000 de personnes.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Le géant du bricolage Kingfisher à la peine

21/09/2017

Durant le 1er semestre Kingfisher, le numéro un du bricolage en Europe, a généré davantage de bénéfice qu’attendu par les analystes. Voilà pour la bonne nouvelle, car la faiblesse de la livre sterling affecte le CA et les filiales françaises déçoivent.

Nouveau directeur pour Gamma Belgique

14/09/2017

Après le départ de Rudi Petit-Jean, Gamma Belgique a décidé de désigner un directeur ad interim en la personne de Werner Van Gansbeke, qui depuis sept ans déjà travaille au sein de l’enseigne de bricolage.

Bricorama ne souhaite pas vendre Gamma

01/09/2017

L’entreprise de bricolage française Bricorama n’a pas l’intention de vendre les magasins belges et néerlandais de l’enseigne Gamma.  Cela faisait un certain temps que des rumeurs circulaient.  Aujourd’hui, elles ont été formellement démenties.

Analyse : Une lourde mission attend le successeur de Rudi Petit-Jean chez Gamma

22/08/2017

Le départ soudain de Rudi Petit-Jean, directeur de l’enseigne Gamma Belgique, suscite bon nombre de questions concernant l’avenir de la chaîne de bricolage, déjà secouée par des discordes entre les actionnaires.

Rudi Petit-Jean quitte Gamma

21/08/2017

Rudi Petit-Jean, directeur de l’enseigne Gamma Belgique, quittera Intergamma le 1er octobre 2017. Il a décidé de poursuivre sa carrière en dehors de l’entreprise.

Nouvelle baisse du chiffre d’affaires chez Kingfisher

17/08/2017

Les performances du groupe de bricolage anglo-français Kingfisher pour le trimestre écoulé sont à nouveau décevantes : les deux marchés domestiques sont en recul et de plus, le plan de restructuration pèse sur les résultats.

Back to top