Gamma atteint une part de marché de 14,4% sur le marché du bricolage belge

Gamma atteint une part de marché de 14,4% sur le marché du bricolage belge

La part de marché de la branche  belge de la chaîne de DIY Gamma, filiale du néerlandais Intergamma, a progressé de 0,1 point de pourcentage à 14,4%. En 2014 le groupe Intergamma a enregistré une croissance tant de son CA que de son bénéfice.

Le marché du bricolage remonte la pente (aux Pays-Bas)

En 2014 le résultat d’exploitation du groupe Intergamma, qui détient Gamma et Karwei, a augmenté de 2,3% à 132 millions d’euros. Le chiffre d’affaires a lui aussi progressé de 0,6% à 1,647 milliard d’euros. Intergamma dit avoir tiré profit des investissements dans le positionnement clair des formules Gamma et Karwei, de l’esprit d’entreprise des franchisés, de la croissance des activités web et des points d’enlèvement.


Les dépenses plus élevées des consommateurs, ainsi que le redressement du marché du logement ont également contribué à la croissance du chiffre d’affaires et du bénéfice, indique le groupe. Cette croissance, bien que timide,  est un signe encourageant pour le secteur du DIY qui ces dernières années a été lourdement touché par la crise. Alors qu’en 2013 le marché du bricolage avait chuté 8%, la régression ne se serait pas poursuivie en 2014, selon Intergamma. Le groupe s’attend même à ce que le marché du DIY aux Pays-Bas connaisse une légère croissance en 2015, ce qui ne serait pas encore le cas pour le marché belge.


Le crosschannel génère du trafic online et offline

Intergamma doit également sa croissance au développement de ses activités crosschannel. Harm-Jan Stoter, directeur général : « Les clients ont de plus en plus recours à la possibilité de retirer en magasin des commandes passées via  le webshop ou la nouvelle appli. Les clients, qui par exemple se font livrer du laminé ou des meubles de jardin à domicile, viennent d’abord voir les produits en magasin. Et d’ici peu les clients pourront commander tous les produits, notamment des meubles, sur des bornes internet en magasin, conçues spécialement à cet effet. Nous croyons fortement à la combinaison de l’expérience en magasin et de nos webshops. »


Le nombre de visiteurs sur les sites web des enseignes a augmenté de 28% à 1,2 million de visiteurs par semaine. Tous les points de vente néerlandais d’Intergamma disposent désormais d’un point de retrait PostNL, où les clients peuvent retirer leurs commandes venant d’autres magasins. « Cette année plus d’un demi-million de colis seront retirés dans des magasins de bricolage, ce qui générera davantage de trafic dans les magasins de Gamma et Karwei », indique Stoter.


« En outre divers processus logistiques ont été optimalisés », poursuit-il. Ceci a résulté en « une plus grande fiabilité des livraisons, une baisse des coûts structurels et une diminution significative du nombre de kilomètres parcourus par les camions. » Par ailleurs Intergamma envisage de reprendre neuf magasins franchisés Gamma et Karwei aux Pays-Bas en avril 2015.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Le géant du bricolage Kingfisher à la peine

21/09/2017

Durant le 1er semestre Kingfisher, le numéro un du bricolage en Europe, a généré davantage de bénéfice qu’attendu par les analystes. Voilà pour la bonne nouvelle, car la faiblesse de la livre sterling affecte le CA et les filiales françaises déçoivent.

Nouveau directeur pour Gamma Belgique

14/09/2017

Après le départ de Rudi Petit-Jean, Gamma Belgique a décidé de désigner un directeur ad interim en la personne de Werner Van Gansbeke, qui depuis sept ans déjà travaille au sein de l’enseigne de bricolage.

Bricorama ne souhaite pas vendre Gamma

01/09/2017

L’entreprise de bricolage française Bricorama n’a pas l’intention de vendre les magasins belges et néerlandais de l’enseigne Gamma.  Cela faisait un certain temps que des rumeurs circulaient.  Aujourd’hui, elles ont été formellement démenties.

Analyse : Une lourde mission attend le successeur de Rudi Petit-Jean chez Gamma

22/08/2017

Le départ soudain de Rudi Petit-Jean, directeur de l’enseigne Gamma Belgique, suscite bon nombre de questions concernant l’avenir de la chaîne de bricolage, déjà secouée par des discordes entre les actionnaires.

Rudi Petit-Jean quitte Gamma

21/08/2017

Rudi Petit-Jean, directeur de l’enseigne Gamma Belgique, quittera Intergamma le 1er octobre 2017. Il a décidé de poursuivre sa carrière en dehors de l’entreprise.

Nouvelle baisse du chiffre d’affaires chez Kingfisher

17/08/2017

Les performances du groupe de bricolage anglo-français Kingfisher pour le trimestre écoulé sont à nouveau décevantes : les deux marchés domestiques sont en recul et de plus, le plan de restructuration pèse sur les résultats.

Back to top