Hornbach voit son bénéfice chuter de 40%

Hornbach voit son bénéfice chuter de 40%

La rentabilité de la chaîne de bricolage allemande Hornbach est sous pression. Durant le troisième trimestre de l’année comptable 2012/2013, le bénéfice opérationnel a chuté de près de 41% jusqu'à 19,8 millions d’euros.  La crise sur les marchés européens n’y est vraisemblablement pas étrangère : le consommateur réduit ses dépenses.

Été médiocre pour le bricolage

Fin septembre, le management de la chaîne - qui compte 138 magasins de bricolage avec jardinerie, dont 92 en Allemagne -  avait déjà fait savoir que les chiffres seraient décevants. En plus d’une fragile confiance du consommateur, l’entreprise a souffert d’un été médiocre. En Europe de l’ouest, il a été trop arrosé, et en Europe de l’est et du sud, on a souffert d’une trop forte chaleur.


Dès lors, la situation s’est dégradée au long du troisième trimestre. Pour les six premiers mois de l’année comptable 2012/2013, Hornbach a réalisé un bénéfice opérationnel  de 153,2 millions d’euros, soit 2,9% de moins par rapport à la même période en 2011/2012. Après neuf mois, le chiffre de 173 millions d’euros s’affichait au compteur ; déjà 9,5% de moins que durant la même période de l’année précédente.

 

Le marché allemand reste solide

Pourtant, durant le trimestre précédent, Hornbach a réussi à augmenter son chiffre d’affaires de 1%, pour atteindre les 809,5 millions d’euros. Après neuf mois, le tableau affiche déjà 2,607 milliards d’euros, également une hausse de 1% par rapport à la même période l'année dernière. Ceci grâce à la situation en Allemagne qui connaît une croissance, à l’inverse des huit autres pays où les chiffres de vente de Hornbach dégringolent de 2,6 %.


Pour l’année comptable complète, le groupe allemand prévoit un chiffre d’affaires de 3,2 milliards d’euros, montant équivalent à celui de l’année dernière. Le bénéfice restera sous les 169 millions d’euros d’alors. Fin février, Hornbach clôture son année comptable.

 

 

Traduction: Laure Jacobs

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Comment l’e-commerce attise la concurrence dans le secteur DIY

02/11/2017

Elargissant l’assortiment de leurs webshops respectifs, les grandes chaînes de bricolage se livrent à une féroce concurrence sur internet aussi. L’impact des pure players reste encore relativement limité mais la donne est en train de changer.

Le géant du bricolage Kingfisher à la peine

21/09/2017

Durant le 1er semestre Kingfisher, le numéro un du bricolage en Europe, a généré davantage de bénéfice qu’attendu par les analystes. Voilà pour la bonne nouvelle, car la faiblesse de la livre sterling affecte le CA et les filiales françaises déçoivent.

Nouveau directeur pour Gamma Belgique

14/09/2017

Après le départ de Rudi Petit-Jean, Gamma Belgique a décidé de désigner un directeur ad interim en la personne de Werner Van Gansbeke, qui depuis sept ans déjà travaille au sein de l’enseigne de bricolage.

Bricorama ne souhaite pas vendre Gamma

01/09/2017

L’entreprise de bricolage française Bricorama n’a pas l’intention de vendre les magasins belges et néerlandais de l’enseigne Gamma.  Cela faisait un certain temps que des rumeurs circulaient.  Aujourd’hui, elles ont été formellement démenties.

Analyse : Une lourde mission attend le successeur de Rudi Petit-Jean chez Gamma

22/08/2017

Le départ soudain de Rudi Petit-Jean, directeur de l’enseigne Gamma Belgique, suscite bon nombre de questions concernant l’avenir de la chaîne de bricolage, déjà secouée par des discordes entre les actionnaires.

Rudi Petit-Jean quitte Gamma

21/08/2017

Rudi Petit-Jean, directeur de l’enseigne Gamma Belgique, quittera Intergamma le 1er octobre 2017. Il a décidé de poursuivre sa carrière en dehors de l’entreprise.

Back to top