Kingfisher : bénéfice en baisse de près de 12%

Kingfisher : bénéfice en baisse de près de 12%

Performances décevantes pour Kingfisher, le numéro un du bricolage en Europe. Le groupe éprouve des difficultés surtout en France. Seul son marché domestique britannique affiche une croissance.

Chiffre d’affaires en baisse de 3,6%

Kingfisher, le groupe chapeautant B&Q et Screwfix en Grande-Bretagne et Castorama et Brico Depot en France, a vu son chiffre d’affaires régresser de 3,6% au troisième trimestre (jusqu’au 1er novembre) à 2,82 milliards de livres sterling (environ 3,56 milliards d’euros). C’est ce que vient d’annoncer le groupe dans un trading-update.


De plus le bénéfice a chuté de près de 12% à 225 millions de livres (284 millions d’euros), contre 271 millions de livres au cours du même trimestre l’an dernier.


Croissance uniquement sur son marché domestique  

Seul le marché domestique britannique de Kingfisher affiche une croissance. Le chiffre d’affaires y a augmenté de 5% à 1,148 milliard de livres (environ 1,45 milliard d’euros) et le bénéfice a grimpé de 11%. La croissance est la plus marquée chez Screwfix : l’enseigne progresse de 13,1% à données comparables.


La France surtout est à la traine : le chiffre d’affaires y a reculé de 9,3% (-2,7% à taux de change identiques). Avec un chiffre d’affaires  de 1,064 milliards de livres (environ 1,34 milliard d’euros), la France n’est plus le principal marché du groupe et le management ne prévoit pas d’amélioration dans l’immédiat. Dans le reste du monde le chiffre d’affaires est également en baisse de 7,4% et le bénéfice de 33%, bien que cette zone ne représente qu’un cinquième du chiffre d’affaires global.


Il y aura donc du pain sur la planche pour Véronique Laury, responsable des activités françaises, qui le 8 décembre prochain succédera à Ian Cheshire en tant que CEO de Kingfisher, le numéro trois mondial du marché du DIY, après les américains Lowe’s et Home Depot.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Finalisation de la reprise de Bricorama par Les Mousquetaires

05/01/2018

La reprise de la chaîne de bricolage Bricorama par le groupement de franchisés Les Mousquetaires a été approuvée par l’Autorité de la concurrence française.  Les Mousquetaires deviennent ainsi le numéro trois sur le marché français du bricolage.

Brico exige 7 millions d’un franchisé bruxellois

05/01/2018

Brico a entrepris un recours en justice contre un de ses franchisés.  La chaîne de bricolage exige sept millions d’euros du franchisé bruxellois Benimmo et a déjà obtenu la démission de ses dirigeants.

Patrick Vandenbogaerde à nouveau aux commandes de Brico

05/12/2017

Patrick Vandenbogaerde a été désigné comme nouveau managing director de la chaîne DIY Brico. Son prédécesseur Dieter Struye quittera l’entreprise au mois de février.

Le différend entre Intergamma et Bricorama se poursuit

01/12/2017

Les problèmes chez Intergamma concernant les actions de l’entreprise CRH ne sont toujours pas résolus et le différend avec l’actionnaire français Bricorama semble déraper complètement.  Ce dernier souhaite que le Ondernemingskamer intervienne.

Comment l’e-commerce attise la concurrence dans le secteur DIY

02/11/2017

Elargissant l’assortiment de leurs webshops respectifs, les grandes chaînes de bricolage se livrent à une féroce concurrence sur internet aussi. L’impact des pure players reste encore relativement limité mais la donne est en train de changer.

Le géant du bricolage Kingfisher à la peine

21/09/2017

Durant le 1er semestre Kingfisher, le numéro un du bricolage en Europe, a généré davantage de bénéfice qu’attendu par les analystes. Voilà pour la bonne nouvelle, car la faiblesse de la livre sterling affecte le CA et les filiales françaises déçoivent.

Back to top