Kingfisher déçoit malgré la croissance du chiffre d’affaires et du bénéfice

Kingfisher déçoit malgré la croissance du chiffre d’affaires et du bénéfice

Au cours du trimestre précédent Kingfisher, le numéro un européen des magasins de bricolage,  chapeautant B&Q, Screwfix, Castorama et Brico Dépôt, a enregistré une forte progression tant de son chiffre d’affaires que de son bénéfice.  En revanche sa marge bénéficiaire est en recul.

Chiffre d’affaires de 3,44 milliards d’euros

Au trimestre précédent (clôturé le 3 mai) le groupe britannique Kingfisher a réalisé un bénéfice courant de 142 millions de livres (près de 175 millions d’euros), soit une progression de 20%. Un résultat légèrement en-deçà des 145 millions de livres pronostiqués par le groupe.


Le chiffre d’affaires – 2,8 milliards de livres, soit environ 3,44 milliards d’euros – est lui aussi inférieur aux attentes : alors que les analystes tablaient sur une croissance du chiffre d’affaires comparable de 7 à 8%, celle-ci ne s’élève finalement qu’à 6,1%.  On notera la faiblesse des performances de la  France,   qui représente la moitié du chiffre d’affaires total du groupe : la croissance s’y est limitée à +1,6%, avec un chiffre d’affaires de 1.077 millions de livres.


Par contre la Grande-Bretagne et l’Irlande font bien mieux avec +10,1% (1.200 millions de livres), alors que dans le reste du monde la croissance s’élève à +6,8% (506 millions de livres). A noter toutefois que les effets de change ont affecté les résultats : à taux de change identiques le chiffre d’affaires global aurait progressé de 9,2% au lieu de 6,1%.


Sur son marché domestique, Kingfisher a vu sa marge brute diminuer de deux points de pourcentage. Une baisse que le groupe attribue d’une part à la vente accrue d’articles d’extérieur et de jardin, sur lesquels les marges sont faibles ; et d’autre part aux fortes réductions accordées par B&Q dans son segment cuisines et salles de bains afin de stimuler la demande.


« Un bon départ, mais … »  

Après la publication des résultats, le titre Kingfisher chutait de  6%, accusant la deuxième plus forte baisse de l’indice Stoxx 600. Tant les analystes que les investisseurs s’attendaient visiblement à de meilleurs résultats.


Malgré tout le CEO Ian Cheshire parle « d’un bon début d’année, où nous avons tiré profit des conditions météorologiques favorables dans toute l’Europe et avons pu ainsi augmenter notre chiffre d’affaires sur nos trois principaux marchés, à savoir la France, la Grande-Bretagne et la Pologne. Le CEO avoue néanmoins que « la progression de cette année s’explique en grande partie par la base de comparaison avec l’exercice précédent, qui avait connu un démarrage très difficile. »


Quant aux pourparlers concernant la reprise de l’enseigne française Mr. Bricolage, aucun détail supplémentaire n’a été communique excepté que les « négociations se poursuivaient ».

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Nouvelle baisse du chiffre d’affaires chez Kingfisher

17/08/2017

Les performances du groupe de bricolage anglo-français Kingfisher pour le trimestre écoulé sont à nouveau décevantes : les deux marchés domestiques sont en recul et de plus, le plan de restructuration pèse sur les résultats.

Le bénéfice de Geberit en forte baisse

17/08/2017

Durant le semestre écoulé, le spécialiste suisse du sanitaire Geberit  a vu son bénéfice chuter de près d’un cinquième. Le chiffre d’affaires affiche également une baisse, bien que légère.

Brico met fin à son action épargne pour cause de fraude

01/08/2017

La chaîne de bricolage Brico a décidé de stopper son action épargne après la découverte d’une fraude massive aux timbres. Test-Achat estime que Brico aurait dû mieux traiter le problème, l’invitant à se focaliser sur les fraudeurs. 

Intergamma : agitation après la défection du plus gros actionnaire

01/08/2017

Le groupe irlandais CRH, qui détient tout juste moins de 50% des parts de la chaîne de magasins de bricolage Intergamma, a fait part de son souhait de les vendre. Les autres actionnaires ne disposent pas de solution satisfaisante pour l’avenir. 

Gamma lance une nouvelle application

03/07/2017

L’enseigne de bricolage Gamma a lancé une nouvelle application mobile qui, en plus de ses points de service et son webshop, doit soutenir sa stratégie numérique.

BigMat ouvre sa première filiale bruxelloise

03/07/2017

L'enseigne de bricolage BigMat a ouvert sa première filiale à Bruxelles, dans la rue Arthur Maes à Haren plus précisément. Jusqu’à présent, la chaîne était uniquement présente en Wallonie.

Back to top