L’enseigne allemande de DIY Praktiker sera probablement vendue par morceaux | RetailDetail

L’enseigne allemande de DIY Praktiker sera probablement vendue par morceaux

L’enseigne allemande de DIY Praktiker sera probablement vendue par morceaux

A ce jour le groupe de bricolage allemand Praktiker, en faillite, n’a pu trouver de repreneur unique pour l’ensemble de la chaîne. Celle-ci  sera donc très probablement vendue par morceaux. D’ailleurs des candidats se seraient déjà manifestés pour la reprise de la filiale Max Bahr et ses 132 magasins, indique le management.

Max Bahr entraîné dans la faillite

Praktiker a déposé le bilan à la mi-juillet. L’entreprise n’était plus en mesure de faire face à sa lourde dette. Par ailleurs le groupe était confronté à une forte concurrence dans le segment inférieur du marché du bricolage. En 2011 le groupe essuyait une perte de 554 millions d’euros, auxquels se sont ajoutés 188,9 millions d’euros en 2012. De plus le chiffre d’affaires était en recul.


Initialement les magasins Max Bahr, repris par Praktiker en 2007, n’étaient pas concernés par le dépôt de bilan. Mais fin août les assureurs de crédit  ayant refusé de continuer à couvrir les factures de la chaîne, Max Bahr fut finalement entraîné dans la faillite.


Déjà 48 fermetures de magasins

Depuis la faillite, l’entreprise s’est mise en quête de candidats-repreneurs. Jusqu’à présent aucun candidat ne s’est manifesté pour la reprise de la totalité du groupe. Par contre il y aurait des intéressés pour certaines  divisions, dont Max Bahr.


Les administrateurs judiciaires ont décidé d’attendre d’éventuelles autres offres jusqu’à fin septembre. Malheureusement 48 magasins de Praktiker sur les 163 au total ne bénéficieront pas de ce délai et ont déjà été contraints à la fermeture.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Comment le category management chez Gamma vise à soulager le shopper

31/05/2018

« Le DIY est un marché agressif, très axé sur les promotions », affirme Kristin Van Limbergen, responsable du category management chez Gamma Belgique. Un category management poussé peut-il offrir un avantage concurrentiel ?

Deverfwebshop.be lance une version française de sa boutique en ligne de peinture

14/05/2018

En vue d’atteindre le marché wallon et français, le site est-flandrien deverfwebshop.be lance une version en français de son site  : boutiquepeinture.fr. Par ailleurs le spécialiste de la peinture  recherche un partenaire pour son expansion future.

Hubo collabore avec la plateforme de bricoleurs ListMinut

08/05/2018

Depuis ce lundi les clients de la chaîne DIY Hubo peuvent faire appel aux plus de 4.000 bricoleurs de la plateforme collaborative ListMinut. Les deux organisations annoncent un partenariat pour une période d’au moins cinq ans.

Une grève spontanée chez Brico

23/04/2018

Samedi dernier, tous les magasins Brico bruxellois sont restés fermés, de même que certains points de vente en Flandre et en Wallonie.  Les collaborateurs y ont spontanément arrêté le travail suite à l’annonce de la fermeture du Brico de Molenbeek.

La chaîne wallonne de matériaux de construction Bodymat rebaptisée Allmat

17/04/2018

La chaîne wallonne de matériaux de construction Bodymat quitte le groupe français BigMat et poursuit sa route en solo sous un nouveau nom : Allmat.

Le profil retail d’Erwin Van Osta (Hubo): « J’avoue, je suis accro à la vitesse »

03/04/2018

Que réserve l’avenir au secteur du DIY ? Le CEO de Hubo Erwin Van Osta fera le tour de la question lors du RetailDetail Congress du 26 avril. Van Osta, ainsi que d’autres CEO belges y donneront leur vision sur ‘notre’ retail.