L’herbicide Roundup dans l’œil du cyclone

L’herbicide Roundup dans l’œil du cyclone

Depuis que l’Organisation mondiale de la santé a stigmatisé Roundup, l’herbicide le plus vendu au monde, comme étant cancérigène, de plus en plus de pays veulent interdire le produit.

Une interdiction déjà partielle aux Pays-Bas et en France

Au mois de mars dernier, le glyphosate avait déjà fait la une de l’actualité suite à des déclarations de chercheurs de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) stipulant que l’herbicide serait cancérigène pour l’être humain. Depuis, Roundup, le produit à succès de Monsanto, se trouve dans l’œil du cyclone et des organisations environnementales et de consommateurs insistent pour en interdire la vente.

 

Avec succès, puisqu’à partir du 1er janvier 2016, les Hollandais ne pourront plus utiliser Roundup pour éliminer les mauvaises herbes de leurs trottoirs. Il était question d’une interdiction totale, donc également dans le secteur agricole, mais il n’y avait pas (encore) de majorité au parlement pour voter cette loi.

 

Dimanche dernier, la ministre française de l’environnement, Ségolène Royal, a fait savoir que l’herbicide Roundup ne sera bientôt plus en vente libre dans les jardineries françaises. Par contre, on ne sait pas encore quand cette interdiction sera mise en œuvre et quelles en seront les modalités.

 

La Belgique ne se prononce pas encore

En Belgique, le SPF Santé publique, Sécurité alimentaire et Environnement avait déjà estimé en mai dernier qu’à ce stade-ci, il n’existait pas suffisamment de raisons pour limiter ou même interdire la vente de glyphosate.  La ministre belge de la Santé publique, Maggie De Block, préfère attendre les conclusions de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) avant de prendre une décision.

 

L’EFSA est en train de ‘réévaluer’ le glyphosate.  Les résultats de l’analyse seront connus fin août. C’est à ce moment-là que la Commission Européenne décidera d’une interdiction partielle ou complète.

 

Le producteur Monsanto est bien évidemment en désaccord avec les résultats de la recherche et a déjà réagi en pointant les lacunes de l’analyse de l’OMS.  Selon Monsanto, différents résultats qui démontrent que le glyphosate est sans danger, n’auraient pas été communiqués.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Brico met fin à son action épargne pour cause de fraude

01/08/2017

La chaîne de bricolage Brico a décidé de stopper son action épargne après la découverte d’une fraude massive aux timbres. Test-Achat estime que Brico aurait dû mieux traiter le problème, l’invitant à se focaliser sur les fraudeurs. 

Intergamma : agitation après la défection du plus gros actionnaire

01/08/2017

Le groupe irlandais CRH, qui détient tout juste moins de 50% des parts de la chaîne de magasins de bricolage Intergamma, a fait part de son souhait de les vendre. Les autres actionnaires ne disposent pas de solution satisfaisante pour l’avenir. 

Gamma lance une nouvelle application

03/07/2017

L’enseigne de bricolage Gamma a lancé une nouvelle application mobile qui, en plus de ses points de service et son webshop, doit soutenir sa stratégie numérique.

BigMat ouvre sa première filiale bruxelloise

03/07/2017

L'enseigne de bricolage BigMat a ouvert sa première filiale à Bruxelles, dans la rue Arthur Maes à Haren plus précisément. Jusqu’à présent, la chaîne était uniquement présente en Wallonie.

La coopérative Menouquin s’affilie au groupe Hagebau

10/05/2017

Afin de poursuivre son développement, Menouquin, la plus grande coopérative belge dans le domaine de l’outillage, de la quincaillerie et du bricolage, s’affilie à la coopérative allemande Hagebau.

La Région flamande à son tour interdit l’utilisation de Roundup (mais pas la vente)

27/04/2017

Quelques mois après la Wallonie, la Flandre à son tour veut interdire l’utilisation de Roundup et d’autres herbicides à base de glyphosate. Bizarrement le produit restera en vente dans les magasins.

Back to top