Le fabricant de colles Soudal acquiert une entreprise lettonne

Le fabricant de colles Soudal acquiert une entreprise lettonne

Le fabricant de colles de Turnhout, Soudal, a repris la société lettonne Tenachem qui produit des mastics pour l’industrie du verre. Le montant de la transaction n'a pas été communiqué.

Renforcement de position dans l’industrie du verre

« La reprise de Tenachem a une importance stratégique puisqu’elle élargit nos compétences de base dans un domaine où l'on prévoit une forte croissance ces prochaines années.  Cela complète notre gamme actuelle », précise Vic Swerts, le fondateur de Soudal. Tenachem existe depuis 20 ans et livre ses produits – principalement des mastics pour l’étanchéité de vitrages multicouches dans la construction – dans une quarantaine de pays.

 

Y compris l’entreprise lettonne, Soudal possède quatorze usines dans le monde et emploie près de 2.300 personnes (dont 800 au siège social à Turnhout).  Soudal, qui est actif dans 120 pays, a enregistré un chiffre d’affaires record de 565 millions d’euros en 2014, une croissance de 15,4% par rapport à 2013.  D’ici 2020, ce chiffre d’affaires devra atteindre le milliard d’euros.  Après l’été, Soudal prévoit la construction d’un nouveau site de production à Turnhout.  Le groupe y fabriquera des produits sous marque propre, mais également une gamme de private labels pour des grandes chaînes de magasins.

 

Mais ceci n'est-il pas contraire à l’ambition de Soudal de mettre en valeur sa propre marque, par exemple en tant que sponsor principal de l’équipe cycliste Lotto-Soudal (photo) ?  A cette question Swerts répond : « Pas vraiment.  Une chaîne qui souhaite offrir un pirvate label, le fait généralement avec un assortiment limité puisqu’il est impossible d’avoir toutes les couleurs, tous les formats et toutes les spécialités. Finalement, les marques de distributeur ne représentent qu’un quart de l’offre totale, et ce sont les vraies marques qui innovent. De toute façon ces nouveaux produits connaîtront une version MDD un jour, et d'ici là nous devrons être en mesure de proposer d'autres nouveautés. »

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Le géant du bricolage Kingfisher à la peine

21/09/2017

Durant le 1er semestre Kingfisher, le numéro un du bricolage en Europe, a généré davantage de bénéfice qu’attendu par les analystes. Voilà pour la bonne nouvelle, car la faiblesse de la livre sterling affecte le CA et les filiales françaises déçoivent.

Nouveau directeur pour Gamma Belgique

14/09/2017

Après le départ de Rudi Petit-Jean, Gamma Belgique a décidé de désigner un directeur ad interim en la personne de Werner Van Gansbeke, qui depuis sept ans déjà travaille au sein de l’enseigne de bricolage.

Bricorama ne souhaite pas vendre Gamma

01/09/2017

L’entreprise de bricolage française Bricorama n’a pas l’intention de vendre les magasins belges et néerlandais de l’enseigne Gamma.  Cela faisait un certain temps que des rumeurs circulaient.  Aujourd’hui, elles ont été formellement démenties.

Analyse : Une lourde mission attend le successeur de Rudi Petit-Jean chez Gamma

22/08/2017

Le départ soudain de Rudi Petit-Jean, directeur de l’enseigne Gamma Belgique, suscite bon nombre de questions concernant l’avenir de la chaîne de bricolage, déjà secouée par des discordes entre les actionnaires.

Rudi Petit-Jean quitte Gamma

21/08/2017

Rudi Petit-Jean, directeur de l’enseigne Gamma Belgique, quittera Intergamma le 1er octobre 2017. Il a décidé de poursuivre sa carrière en dehors de l’entreprise.

Nouvelle baisse du chiffre d’affaires chez Kingfisher

17/08/2017

Les performances du groupe de bricolage anglo-français Kingfisher pour le trimestre écoulé sont à nouveau décevantes : les deux marchés domestiques sont en recul et de plus, le plan de restructuration pèse sur les résultats.

Back to top