Les chaînes de bricolage françaises autorisées à ouvrir le dimanche

Les chaînes de bricolage françaises autorisées à ouvrir le dimanche

Désormais les chaînes de bricolage françaises seront autorisées à ouvrir chaque dimanche, tout comme les jardineries. Cette règlementation sera valable jusqu’au 1er juillet 2015, dans l’attente de la mise en place d’un « cadre général juridique stable » concernant les ouvertures dominicales.

Dérogation « temporaire » pour le secteur du bricolage

En France les centres de jardinage étaient déjà autorisés à ouvrir le dimanche, alors que les chaînes de bricolage, telles que Castorama, Leroy Merlin et Bricorama,  ne l’étaient pas, bien que l’assortiment des deux secteurs se chevauche de plus en plus. Une concurrence déloyale dénoncée avec force par le secteur DIY. Pour mettre fin à cette controverse, le gouvernement Ayrault a annoncé par décret mardi dernier la mise en place d’une dérogation temporaire pour les enseignes DIY, autorisant donc les ouvertures dominicales.


« C'est un grand soulagement pour les salariés du collectif qui sont mobilisés depuis un an», déclare Gérard Fillon, porte-parole du secteur DIY.  « C 'est une nouvelle étape dans le combat. On ne sera plus dans la rue, par contre on sera peut-être un peu plus dans les couloirs de l'Assemblée pour prendre des rendez-vous », poursuit-il.


Le repos dominical reste la règle générale

Mais le combat n’est pas encore gagné : «Cette dérogation est une mesure transitoire, dans l'attente d'une refonte globale de nature législative des dérogations au repos dominical, qui doit rester la règle générale », soulignent les ministres du Commerce et du Travail.


Le 9 janvier les partenaires sociaux se réuniront afin de déterminer quelles seront les compensations pour le travail dominical. Le gouvernement a d’ores et déjà avancé quelques pistes : seuls les volontaires pourront travailler le dimanche et bénéficieront en contrepartie « au minimum du doublement de la rémunération».


Les discussions s’annoncent difficiles, car la CGT et la Force Ouvrière, deux grands syndicats français,  ont déjà laissé entendre qu’ils s’opposeraient à cette mesure qui selon eux « ouvre grand la porte à la suppression du repos dominical. »


12 ouvertures dominicales pour tous ?

La nouvelle règlementation doit mettre fin à l’autorisation d’ouvertures dominicales accordée aux centres de jardinage et au secteur de l’ameublement, comme le stipule le fameux rapport Bailly, du nom de l’ancien président de La Poste française, chargé par le gouvernement français de solutionner ce dossier épineux.


En échange de la suppression de toutes les dérogations permanentes et temporaires, Bailly propose à tous les commerçants, quels que soient le secteur et la zone géographique, de porter le nombre d’ouvertures possibles le dimanche à 12 par an, soit un dimanche par mois.


Jusqu’ici la nombre maximum d’ouvertures dominicales était limité à 5 ; celles-ci étant considérées non pas comme droit, mais comme une « faveur » accordée ou non  par les autorités locales. Ce projet aboutira-t-il ? Réponse au plus tard le 1er juillet 2015.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Brico met fin à son action épargne pour cause de fraude

01/08/2017

La chaîne de bricolage Brico a décidé de stopper son action épargne après la découverte d’une fraude massive aux timbres. Test-Achat estime que Brico aurait dû mieux traiter le problème, l’invitant à se focaliser sur les fraudeurs. 

Intergamma : agitation après la défection du plus gros actionnaire

01/08/2017

Le groupe irlandais CRH, qui détient tout juste moins de 50% des parts de la chaîne de magasins de bricolage Intergamma, a fait part de son souhait de les vendre. Les autres actionnaires ne disposent pas de solution satisfaisante pour l’avenir. 

Gamma lance une nouvelle application

03/07/2017

L’enseigne de bricolage Gamma a lancé une nouvelle application mobile qui, en plus de ses points de service et son webshop, doit soutenir sa stratégie numérique.

BigMat ouvre sa première filiale bruxelloise

03/07/2017

L'enseigne de bricolage BigMat a ouvert sa première filiale à Bruxelles, dans la rue Arthur Maes à Haren plus précisément. Jusqu’à présent, la chaîne était uniquement présente en Wallonie.

La coopérative Menouquin s’affilie au groupe Hagebau

10/05/2017

Afin de poursuivre son développement, Menouquin, la plus grande coopérative belge dans le domaine de l’outillage, de la quincaillerie et du bricolage, s’affilie à la coopérative allemande Hagebau.

La Région flamande à son tour interdit l’utilisation de Roundup (mais pas la vente)

27/04/2017

Quelques mois après la Wallonie, la Flandre à son tour veut interdire l’utilisation de Roundup et d’autres herbicides à base de glyphosate. Bizarrement le produit restera en vente dans les magasins.

Back to top