Beiersdorf a déjà largement dépassé son objectif de durabilité de 2020 | RetailDetail

Beiersdorf a déjà largement dépassé son objectif de durabilité de 2020

Beiersdorf a déjà largement dépassé son objectif de durabilité de 2020

Il y a trois ans Beierdsdorf (Nivea) lançait sa stratégie ‘We Care’. Le groupe de cosmétiques s’était fixé pour objectif de réduire de 30% son émission de CO2 par produit vendu d’ici 2020. Aujourd’hui Beiersdorf peut déjà se targuer d’avoir atteint une réduction de 48%.

Nivea s’attèle aux 3 P

C’est ce qui ressort du rapport ‘Sustainability Review 2014’, que vient de publier Beiersdorf : « Nous sommes parvenus à réduire de 48%  notre émission de CO2 par produit vendu et avons déjà dépassé de 18 points de pourcentage notre objectif ‘Planet’ pour 2020 », déclare avec fierté la vice-présidente Inken Hollmann-Peters. « Nous devons ce succès à l’engagement de nos collaborateurs dans toutes nos filiales partout dans le monde. »


Maintenant que l’objectif ‘Planet’ de la stratégie ‘We Care’ a été atteint, Beiersdorf se consacrera pleinement aux deux autres ‘P’ du programme : Product et People. Ainsi le groupe veut diminuer son impact sur l’environnement en soumettant ses produits à un 'Life Cycle Assessment', en vue d’augmenter dans le chiffre d’affaires annuel total la part des produits ayant une empreinte écologique moins importante. L’objectif est de passer de  de 12% aujourd’hui à 50% d’ici 2020.


Last but not least, le groupe veut également s’investir pour améliorer la vie d’un million de ménages d’ici 2020. Depuis 2013 Beiersdorf s’est déjà engagé pour près de 245.000 familles. « Dans notre business tout est question de prendre soin des consommateurs et de leur famille. En nous engageant socialement pour ces familles, nous restons fidèles aux valeurs authentiques de notre marque », conclut Hollmann-Peters.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Henkel résiste malgré des conditions de marché incertaines

09/05/2018

Malgré des effets de change défavorables et des problèmes logistiques aux Etats-Unis, Henkel fait état d’une évolution positive au 1er trimestre. La division ‘adhésifs’ a réalisé de meilleures performances que les divisions ‘détergents’ et ‘beauté’.

Pourquoi Ecover ne participe pas à la guerre des promotions

04/05/2018

Le pionnier écologique Ecover veut retrouver son âme rebelle des débuts. La marque lance une nouvelle bouteille de liquide vaisselle avec l’appui d’une campagne télévisée. Son ambition ? Dynamiser la croissance dans des catégories sous pression.

P&G vise des emballages 100% recyclables d’ici 2030

17/04/2018

Les objectifs de durabilité pour 2020 étant déjà en grande partie atteints, Procter & Gamble annonce  de nouveaux objectifs environnementaux pour 2030. D’ici là, entre autres, tous les emballages devraient être recyclables ou réutilisables.

L’Europe plaide pour une interdiction mondiale de l’expérimentation animale dans les cosmétiques

27/02/2018

Certains membres du Parlement européen plaident pour une interdiction mondiale des tests pratiqués sur des animaux dans l’industrie des cosmétiques. Cette interdiction est déjà valable en Europe depuis 2013.

Unilever menace les médias en ligne de retirer ses annonces publicitaires

12/02/2018

Unilever menace de retirer ses publicités sur des plateformes en ligne, qui manquent de transparence et engendrent la division. C’est ce qu’a laissé entendre le responsable marketing Keith Weed lors du congrès pour annonceurs IAB.

Les marques de luxe propulsent le bénéfice de L’Oréal

09/02/2018

Malgré une croissance modeste du CA en 2017, la société française de cosmétiques L’Oréal a néanmoins enregistré une forte progression de son résultat net.  Cela s’explique par la bonne performance du segment du luxe, où les marges sont plus élevées.