Chanel vend sa marque de cosmétiques Bourjois à Coty

Chanel vend sa marque de cosmétiques Bourjois à Coty

Chanel va vendre sa marque de cosmétiques Bourjois au fabricant de parfums Coty. En échange les Français obtiendront une participation de 4,2% dans l’entreprise américaine. La transaction valorise Bourjois à 190 millions d’euros.

Propriété de Chanel depuis 1898

La marque Bourjois – dont le portefeuille comprend non seulement des produits de maquillage, mais également des gels pour la douche, des déodorants et des parfums – appartient à Channel depuis 1898 et est vendue dans une cinquantaine de pays. Après Gemey Maybelline et L’Oréal Paris, Bourjois est la marque de cosmétiques la plus vendue dans la grande distribution en France.


La vente de Bourjois semble logique, selon les analystes : « La famille Wertheimer (propriétaires du groupe de luxe français, ndlr.) et Chanel souhaitent se concentrer sur le 'très sélectif’ ». Or Bourjois pour le grand public a toujours véhiculé l’image de la production de masse, qui n’est donc pas compatible avec ‘le caractère exclusif’ que représente  Chanel.


Aux côtés de Chloé, Calvin Klein et Marc Jacobs

« Nous sommes très heureux d’intégrer la marque Bourjois dans notre portefeuille de produits de beauté et d’accueillir Chanel comme actionnaire de Coty », déclare Bart Becht, CEO de Coty. Le groupe Coty a été fondé en 1904 par le Français François Coty, qui durant un certain temps a travaillé comme 'nez' chez Chanel, avant d’émigrer vers les Etats-Unis.


Coty – qui commercialise notamment les parfums Chloé, Calvin Klein et Marc Jacobs – a depuis longtemps l’ambition de devenir un géant mondial sur le marché des cosmétiques. Le groupe, dont l’actionnaire principal est le holding John A. Benckiser, a fait son entrée en bourse en juin 2013 et réalise un chiffre d’affaires annuel de 4 ,6 milliards de dollars (environ 3,6 milliards d’euros).


Chanel, avec un chiffre d’affaires annuel de 4,75 milliards d’euros, est le numéro deux du luxe, après Louis Vuitton. L’entreprise française est entièrement sous contrôle privé.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Les médicaments sur ordonnance également disponibles sur le webshop de Multipharma

24/10/2017

Multipharma a élargi ses services sur son webshop : outre les produits pharmaceutiques et les médicaments ne nécessitant pas de prescription, les clients peuvent désormais y réserver des médicaments disponibles uniquement sur ordonnance.

Repositionnement radical pour Di

19/10/2017

Le spécialiste des produits de soins et de beauté Di veut se positionner en tant que marque forte grâce à un programme d’investissement ambitieux. Décor épuré, assortiment exclusif, e-shop et stratégie de communication plus dynamique. 

Zalando se lance dans les cosmétiques

18/10/2017

D'ici le printemps 2018 Zalando vendra également des cosmétiques sur son webshop, à commencer par l’Allemagne. En outre, l’e-tailer a publié ses résultats trimestriels et annonce une croissance du chiffre d’affaires de près de 30%.

Dollar Shave Club débarquera en Europe en 2018

10/10/2017

Dollar Shave Club compte faire son entrée en Europe l’an prochain. Le service d’abonnement pour rasoirs, détenu par Unilever, connaît déjà un franc succès aux Etats-Unis.

Essity : « Nos produits ont une utilité quotidienne »

05/10/2017

Ne dites plus SCA Hygiene mais Essity. Le fabricant de marques telles que Tena, Tork, Tempo, Lotus, Okay et Demak’Up renforce son attention sur l’hygiène et la santé. Le marché de l’incontinence offre le plus gros potentiel de croissance. 

Etos arrive en Belgique grâce à la fusion Ahold-Delhaize

18/09/2017

La chaîne de droguerie Etos va profiter de la fusion entre sa société-mère, l’entreprise néerlandaise Ahold, et l’entreprise belge Delhaize.  Les produits Etos pourront ainsi être vendus en Belgique, en Grèce et en Roumanie, notamment.

Back to top