Chanel vend sa marque de cosmétiques Bourjois à Coty

Chanel vend sa marque de cosmétiques Bourjois à Coty

Chanel va vendre sa marque de cosmétiques Bourjois au fabricant de parfums Coty. En échange les Français obtiendront une participation de 4,2% dans l’entreprise américaine. La transaction valorise Bourjois à 190 millions d’euros.

Propriété de Chanel depuis 1898

La marque Bourjois – dont le portefeuille comprend non seulement des produits de maquillage, mais également des gels pour la douche, des déodorants et des parfums – appartient à Channel depuis 1898 et est vendue dans une cinquantaine de pays. Après Gemey Maybelline et L’Oréal Paris, Bourjois est la marque de cosmétiques la plus vendue dans la grande distribution en France.


La vente de Bourjois semble logique, selon les analystes : « La famille Wertheimer (propriétaires du groupe de luxe français, ndlr.) et Chanel souhaitent se concentrer sur le 'très sélectif’ ». Or Bourjois pour le grand public a toujours véhiculé l’image de la production de masse, qui n’est donc pas compatible avec ‘le caractère exclusif’ que représente  Chanel.


Aux côtés de Chloé, Calvin Klein et Marc Jacobs

« Nous sommes très heureux d’intégrer la marque Bourjois dans notre portefeuille de produits de beauté et d’accueillir Chanel comme actionnaire de Coty », déclare Bart Becht, CEO de Coty. Le groupe Coty a été fondé en 1904 par le Français François Coty, qui durant un certain temps a travaillé comme 'nez' chez Chanel, avant d’émigrer vers les Etats-Unis.


Coty – qui commercialise notamment les parfums Chloé, Calvin Klein et Marc Jacobs – a depuis longtemps l’ambition de devenir un géant mondial sur le marché des cosmétiques. Le groupe, dont l’actionnaire principal est le holding John A. Benckiser, a fait son entrée en bourse en juin 2013 et réalise un chiffre d’affaires annuel de 4 ,6 milliards de dollars (environ 3,6 milliards d’euros).


Chanel, avec un chiffre d’affaires annuel de 4,75 milliards d’euros, est le numéro deux du luxe, après Louis Vuitton. L’entreprise française est entièrement sous contrôle privé.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Etos arrive en Belgique grâce à la fusion Ahold-Delhaize

18/09/2017

La chaîne de droguerie Etos va profiter de la fusion entre sa société-mère, l’entreprise néerlandaise Ahold, et l’entreprise belge Delhaize.  Les produits Etos pourront ainsi être vendus en Belgique, en Grèce et en Roumanie, notamment.

Ecover et Method aux mains de SC Johnson

15/09/2017

Le fabricant américain de produits d’entretien SC Johnson rachète les producteurs de produits de nettoyage écologiques Ecover et Method à leur société-mère People Against Dirty. Aucun détail financier n’a été dévoilé par l’entreprise.

Unilever convoite Estée Lauder

25/08/2017

Des rumeurs circulent concernant plusieurs parties qui seraient intéressées par la reprise de l’entreprise de cosmétiques Estée LauderL’Oréal et Unilever, notamment, envisageraient de faire une offre.

Atelier Rebul envisage une expansion rapide en Belgique

07/08/2017

La chaîne de cosmétiques danoise Atelier Rebul envisage une expansion rapide en Belgique dans les mois à venir. En juillet l’enseigne a déjà ouvert ses deux premiers magasins, à Hasselt et Gand. D’autres boutiques suivront à Anvers, Bruges et Louvain.

Sephora lance un nouveau concept de magasin de plus petite taille

24/07/2017

Le fabricant de cosmétiques Sephora a lancé un nouveau concept de magasin plus petit aux Etats-Unis.  Jusqu’à présent, l’entreprise misait surtout sur des magasins de grande taille, mais elle va donc également expérimenter à plus petite échelle.

The Body Shop passe sous pavillon brésilien

29/06/2017

C’est officiel : le géant français des cosmétiques L’Oréal a confirmé avoir cédé sa filiale britannique The Body Shop au brésilien Natura Cosméticos. Le contrat a été signé cette semaine.

Back to top