Colgate-Palmolive ferme son centre de recherche belge

Colgate-Palmolive ferme son centre de recherche belge

Les multinationales ne cessent de réduire leurs activités en Belgique : cette fois c’est la multinationale américaine Colgate-Palmolive qui supprime une centaine d’emplois dans notre pays. La principale victime de cette restructuration sera le site de Milmort (en province de Liège)  qui fermera ses portes d’ici juin 2013.

« Des circonstances difficiles dans un marché un changement permanent »

Au niveau mondial Colgate-Palmolive veut supprimer six pour cent des 38.600 emplois d’ici 2016, dont 103 en Belgique. A Milmort le département parfumerie et le centre de recherche, qui devait fêter son 35ème anniversaire l’année prochaine, fermeront leurs portes, ce qui pourrait affecter respectivement 21 et 56 jobs. Le siège de Bruxelles lui non plus n’est pas épargné : 26 emplois y sont menacés.


La direction évoque les « circonstances difficiles dans un marché en changement permanent » et souhaite utiliser les économies générées par cette restructuration afin d’investir dans ses marques. « On savait que le groupe menait un plan mondial de restructuration; nous nous attendions donc à un écrémage sur le site de Milmort, mais pas à une fermeture complète! », déclare Régine Marbaise, déléguée CNE chez Colgate-Palmolive.


Le site de Milmort a connu un parcours semé de réorganisations successives. En 1991 l’usine de savon fermait ses portes. Depuis les années 2000 de nombreux emplois ont été supprimés avec un creux absolu en 2007, où la restructuration avait entraîné la perte de 60 % des emplois. En juin 2013 l’histoire de Colgate-Palmolive à Liège s’achèvera donc définitivement.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Les médicaments sur ordonnance également disponibles sur le webshop de Multipharma

24/10/2017

Multipharma a élargi ses services sur son webshop : outre les produits pharmaceutiques et les médicaments ne nécessitant pas de prescription, les clients peuvent désormais y réserver des médicaments disponibles uniquement sur ordonnance.

Repositionnement radical pour Di

19/10/2017

Le spécialiste des produits de soins et de beauté Di veut se positionner en tant que marque forte grâce à un programme d’investissement ambitieux. Décor épuré, assortiment exclusif, e-shop et stratégie de communication plus dynamique. 

Zalando se lance dans les cosmétiques

18/10/2017

D'ici le printemps 2018 Zalando vendra également des cosmétiques sur son webshop, à commencer par l’Allemagne. En outre, l’e-tailer a publié ses résultats trimestriels et annonce une croissance du chiffre d’affaires de près de 30%.

Dollar Shave Club débarquera en Europe en 2018

10/10/2017

Dollar Shave Club compte faire son entrée en Europe l’an prochain. Le service d’abonnement pour rasoirs, détenu par Unilever, connaît déjà un franc succès aux Etats-Unis.

Essity : « Nos produits ont une utilité quotidienne »

05/10/2017

Ne dites plus SCA Hygiene mais Essity. Le fabricant de marques telles que Tena, Tork, Tempo, Lotus, Okay et Demak’Up renforce son attention sur l’hygiène et la santé. Le marché de l’incontinence offre le plus gros potentiel de croissance. 

Etos arrive en Belgique grâce à la fusion Ahold-Delhaize

18/09/2017

La chaîne de droguerie Etos va profiter de la fusion entre sa société-mère, l’entreprise néerlandaise Ahold, et l’entreprise belge Delhaize.  Les produits Etos pourront ainsi être vendus en Belgique, en Grèce et en Roumanie, notamment.

Back to top