Des distributeurs belges en appel contre l’Autorité de la concurrence | RetailDetail

Des distributeurs belges en appel contre l’Autorité de la concurrence

Des distributeurs belges en appel contre l’Autorité de la concurrence

Les chaînes de supermarchés Colruyt, Carrefour, Cora, Delhaize et Mestdagh ont déposé une plainte contre le Conseil de la concurrence, qui en 2007 aurait effectué des perquisitions illégales chez les distributeurs précités en raison d’ententes sur les  prix de produits d’hygiène et de soin.

Ententes sur les prix

Les faits remontent à 2007, lorsque l’Autorité de la concurrence belge avait ouvert une enquête concernant une entente sur les prix conclue entre plusieurs grandes chaînes de supermarchés belges pour des produits  du rayon ‘parfumerie, hygiène et droguerie’. Ces distributeurs, de concert avec les fournisseurs, se seraient mis d’accord sur une hausse coordonnée des prix de différents articles.


L’affaire avait été révélée au grand jour lorsque le fabricant Colgate Palmolive en 2006 avait sonné le tocsin auprès du Conseil de la concurrence pour échapper lui-même à la sanction.


Le Conseil de la concurrence avait alors ouvert une enquête, qui en 2012 avait conclu qu’il était bel et bien question d’une entente illégale sur les prix. Fin septembre le rapport et les conclusions ont été remis aux supermarchés concernés. Si l’Autorité de la concurrence émet un verdict définitif, les amendes infligées pourraient s’élever jusqu’à 10% du chiffre d’affaires total des entreprises concernées.


Perquisition illégales

Cette semaine Colruyt a déposé plainte auprès de la cour d’appel, car le groupe estime que les perquisitions dans le cadre de l’enquête n’ont pas été effectuées selon les règles.


Le distributeur demande à ce que les perquisitions soient reconnues illégales, pour que le rapport ne puisse pas être transmis au Conseil de la concurrence et qu’il n’y ait donc pas de verdict.


Mercredi Carrefour, Cora, Delhaize et le groupe Mestdagh, ont suivi la même démarche que leur collègue de Hal et ont déposé une plainte identique.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


La marque culte Aesop débarque à Anvers

04/06/2018

La marque de soins de beauté australienne Aesop ouvrira bientôt sa propre boutique à Anvers, dans un ancien bar à jus situé dans la Nationalestraat.

A.S. Watson (Kruidvat) lance la pharmacie en ligne PharmaXpert.be

28/05/2018

Grâce au lancement de sa propre pharmacie en ligne PharmaXpert.be, le propriétaire de Kruidvat peut désormais vendre des médicaments sans prescription à des prix avantageux en Belgique.

Henkel résiste malgré des conditions de marché incertaines

09/05/2018

Malgré des effets de change défavorables et des problèmes logistiques aux Etats-Unis, Henkel fait état d’une évolution positive au 1er trimestre. La division ‘adhésifs’ a réalisé de meilleures performances que les divisions ‘détergents’ et ‘beauté’.

Pourquoi Ecover ne participe pas à la guerre des promotions

04/05/2018

Le pionnier écologique Ecover veut retrouver son âme rebelle des débuts. La marque lance une nouvelle bouteille de liquide vaisselle avec l’appui d’une campagne télévisée. Son ambition ? Dynamiser la croissance dans des catégories sous pression.

P&G vise des emballages 100% recyclables d’ici 2030

17/04/2018

Les objectifs de durabilité pour 2020 étant déjà en grande partie atteints, Procter & Gamble annonce  de nouveaux objectifs environnementaux pour 2030. D’ici là, entre autres, tous les emballages devraient être recyclables ou réutilisables.

L’Europe plaide pour une interdiction mondiale de l’expérimentation animale dans les cosmétiques

27/02/2018

Certains membres du Parlement européen plaident pour une interdiction mondiale des tests pratiqués sur des animaux dans l’industrie des cosmétiques. Cette interdiction est déjà valable en Europe depuis 2013.