Des tonnes de lessive et de shampoings contrefaits dans des supérettes

Des tonnes de lessive et de shampoings contrefaits  dans des supérettes

Durant ces derniers mois 25 supérettes de quartier à  Anvers, Bruxelles, Malines et Liège ont été contrôlées par le SPF Economie. Les inspecteurs de la cellule Contrefaçon y ont saisi une grande quantité de produits contrefaits, dont 10 tonnes de poudre à lessiver, 600 litres de  lessive liquide et 1500 flacons de shampoing de marques connues.

Contrôle de magasins soupçonnés

L’importance de la saisie s’explique par le fait que les 25 magasins concernés étaient déjà suspectés de vendre des produits contrefaits avant le contrôle. Les soupçons se sont avérés fondés pour 21 des 25 commerces visés.


Les inspecteurs ont saisi essentiellement  des produits à lessiver et des shampoings de grandes marques, telles que Head & Shoulders, Ariel et Dash, et principalement des grands emballages de plus de cinq kilos. Les produits contrefaits étaient difficilement identifiables, car presque identiques aux produits originaux. Cette enquête a également permis au SPF Economie de saisir plus de 4000 flacons de lessive liquide chez un grossiste.


Non sans danger

La cellule Contrefaçon du SPF Economie dit effectuer ces contrôles non seulement pour des raisons économiques, mais également en raison d’éventuels risques pour la santé. « Le plus grand danger de ces produits contrefaits réside dans le fait qu’on en connaît pas la composition », précise le service public fédéral.


Généralement  il s’agit tout au plus de produits de mauvaise qualité, qui lavent moins bien ou peuvent affecter la fraîcheur du linge, mais ils peuvent également contenir des substances nuisibles pour la santé, prévient le SPF Economie.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: