Des tonnes de lessive et de shampoings contrefaits dans des supérettes

Des tonnes de lessive et de shampoings contrefaits  dans des supérettes

Durant ces derniers mois 25 supérettes de quartier à  Anvers, Bruxelles, Malines et Liège ont été contrôlées par le SPF Economie. Les inspecteurs de la cellule Contrefaçon y ont saisi une grande quantité de produits contrefaits, dont 10 tonnes de poudre à lessiver, 600 litres de  lessive liquide et 1500 flacons de shampoing de marques connues.

Contrôle de magasins soupçonnés

L’importance de la saisie s’explique par le fait que les 25 magasins concernés étaient déjà suspectés de vendre des produits contrefaits avant le contrôle. Les soupçons se sont avérés fondés pour 21 des 25 commerces visés.


Les inspecteurs ont saisi essentiellement  des produits à lessiver et des shampoings de grandes marques, telles que Head & Shoulders, Ariel et Dash, et principalement des grands emballages de plus de cinq kilos. Les produits contrefaits étaient difficilement identifiables, car presque identiques aux produits originaux. Cette enquête a également permis au SPF Economie de saisir plus de 4000 flacons de lessive liquide chez un grossiste.


Non sans danger

La cellule Contrefaçon du SPF Economie dit effectuer ces contrôles non seulement pour des raisons économiques, mais également en raison d’éventuels risques pour la santé. « Le plus grand danger de ces produits contrefaits réside dans le fait qu’on en connaît pas la composition », précise le service public fédéral.


Généralement  il s’agit tout au plus de produits de mauvaise qualité, qui lavent moins bien ou peuvent affecter la fraîcheur du linge, mais ils peuvent également contenir des substances nuisibles pour la santé, prévient le SPF Economie.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Les médicaments sur ordonnance également disponibles sur le webshop de Multipharma

24/10/2017

Multipharma a élargi ses services sur son webshop : outre les produits pharmaceutiques et les médicaments ne nécessitant pas de prescription, les clients peuvent désormais y réserver des médicaments disponibles uniquement sur ordonnance.

Repositionnement radical pour Di

19/10/2017

Le spécialiste des produits de soins et de beauté Di veut se positionner en tant que marque forte grâce à un programme d’investissement ambitieux. Décor épuré, assortiment exclusif, e-shop et stratégie de communication plus dynamique. 

Zalando se lance dans les cosmétiques

18/10/2017

D'ici le printemps 2018 Zalando vendra également des cosmétiques sur son webshop, à commencer par l’Allemagne. En outre, l’e-tailer a publié ses résultats trimestriels et annonce une croissance du chiffre d’affaires de près de 30%.

Dollar Shave Club débarquera en Europe en 2018

10/10/2017

Dollar Shave Club compte faire son entrée en Europe l’an prochain. Le service d’abonnement pour rasoirs, détenu par Unilever, connaît déjà un franc succès aux Etats-Unis.

Essity : « Nos produits ont une utilité quotidienne »

05/10/2017

Ne dites plus SCA Hygiene mais Essity. Le fabricant de marques telles que Tena, Tork, Tempo, Lotus, Okay et Demak’Up renforce son attention sur l’hygiène et la santé. Le marché de l’incontinence offre le plus gros potentiel de croissance. 

Etos arrive en Belgique grâce à la fusion Ahold-Delhaize

18/09/2017

La chaîne de droguerie Etos va profiter de la fusion entre sa société-mère, l’entreprise néerlandaise Ahold, et l’entreprise belge Delhaize.  Les produits Etos pourront ainsi être vendus en Belgique, en Grèce et en Roumanie, notamment.

Back to top