Ecover, le plus grand producteur mondial de produits de nettoyage écologiques | RetailDetail

Ecover, le plus grand producteur mondial de produits de nettoyage écologiques

Ecover, le plus grand producteur mondial de produits de nettoyage écologiques

L’entreprise belge Ecover, spécialisée dans les produits de nettoyage écologiques, a racheté la société américaine Method, active dans la même branche. Grâce à cette fusion Ecover est désormais le plus grand producteur mondial de produits d’entretien non polluants.

Un chiffre d’affaires de 160 millions d’euros

« La fusion de ces deux sociétés nous procure une position stratégique sur le marché américain – le marché le plus important et enregistrant la croissance la plus rapide dans la catégorie du nettoyage écologique –, tandis que Method se voit dotée d’un partenaire européen fort d’un patrimoine inégalé, de solides compétences environnementales et de sites de production écologiques », se réjouit Philip Malmberg, qui en mai dernier a été nommé CEO d’Ecover, avec pour mission explicite de mettre au point une stratégie de croissance pour l’entreprise.


Les deux entreprises réalisent conjointement un chiffre d’affaires brut de quelque 200 millions de dollars (soit près de 160 millions d’euros) et emploient 300 personnes. Les deux marques Ecover et Method continueront de coexister, mais le groupe dispose à présent d’un réseau de distribution couvrant l’Europe, les Etats-Unis, l’Asie et l’Australie. Le montant de la transaction n’a pas été communiqué.


Pionnier écologique depuis les années 1970

La marque américaine Method, ayant son siège central à San Francisco, est commercialisée dans plus de 40.000 magasins en Amérique du Nord, en Europe, en Australie et en Asie et figure en septième position des entreprises privées avec la plus forte croissance aux USA (source : Inc. 500). Method a été fondé en 2000 par deux amis, Adam Lowry et Eric Ryan.

 

Ecover pour sa part est une entreprise plus ancienne, fondée fin des années 1970. A l’époque la marque était un véritable pionnier écologique dans le domaine des produits d’entretien. Tout a commencé par une poudre à lessiver sans phosphate, pour en arriver en 2012 à 35 produits de nettoyage et de soins corporels différents, distribués dans 40 pays. Ecover dispose d’unités de production à Malle et à Boulogne-sur-Mer en France et compte actuellement 162 collaborateurs à temps plein.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


L’expansion continue de Kruidvat porte ses fruits

03/07/2018

L’an dernier la chaîne de droguerie Kruidvat a vu progresser ses ventes de 4,7% en Belgique. Depuis quelques années déjà la chaîne poursuit sa croissance dans notre pays, et ce grâce à l’ouverture continue de nouveaux magasins.

La marque culte Aesop débarque à Anvers

04/06/2018

La marque de soins de beauté australienne Aesop ouvrira bientôt sa propre boutique à Anvers, dans un ancien bar à jus situé dans la Nationalestraat.

A.S. Watson (Kruidvat) lance la pharmacie en ligne PharmaXpert.be

28/05/2018

Grâce au lancement de sa propre pharmacie en ligne PharmaXpert.be, le propriétaire de Kruidvat peut désormais vendre des médicaments sans prescription à des prix avantageux en Belgique.

Henkel résiste malgré des conditions de marché incertaines

09/05/2018

Malgré des effets de change défavorables et des problèmes logistiques aux Etats-Unis, Henkel fait état d’une évolution positive au 1er trimestre. La division ‘adhésifs’ a réalisé de meilleures performances que les divisions ‘détergents’ et ‘beauté’.

Pourquoi Ecover ne participe pas à la guerre des promotions

04/05/2018

Le pionnier écologique Ecover veut retrouver son âme rebelle des débuts. La marque lance une nouvelle bouteille de liquide vaisselle avec l’appui d’une campagne télévisée. Son ambition ? Dynamiser la croissance dans des catégories sous pression.

P&G vise des emballages 100% recyclables d’ici 2030

17/04/2018

Les objectifs de durabilité pour 2020 étant déjà en grande partie atteints, Procter & Gamble annonce  de nouveaux objectifs environnementaux pour 2030. D’ici là, entre autres, tous les emballages devraient être recyclables ou réutilisables.