Ecover, le plus grand producteur mondial de produits de nettoyage écologiques

Ecover, le plus grand producteur mondial de produits de nettoyage écologiques

L’entreprise belge Ecover, spécialisée dans les produits de nettoyage écologiques, a racheté la société américaine Method, active dans la même branche. Grâce à cette fusion Ecover est désormais le plus grand producteur mondial de produits d’entretien non polluants.

Un chiffre d’affaires de 160 millions d’euros

« La fusion de ces deux sociétés nous procure une position stratégique sur le marché américain – le marché le plus important et enregistrant la croissance la plus rapide dans la catégorie du nettoyage écologique –, tandis que Method se voit dotée d’un partenaire européen fort d’un patrimoine inégalé, de solides compétences environnementales et de sites de production écologiques », se réjouit Philip Malmberg, qui en mai dernier a été nommé CEO d’Ecover, avec pour mission explicite de mettre au point une stratégie de croissance pour l’entreprise.


Les deux entreprises réalisent conjointement un chiffre d’affaires brut de quelque 200 millions de dollars (soit près de 160 millions d’euros) et emploient 300 personnes. Les deux marques Ecover et Method continueront de coexister, mais le groupe dispose à présent d’un réseau de distribution couvrant l’Europe, les Etats-Unis, l’Asie et l’Australie. Le montant de la transaction n’a pas été communiqué.


Pionnier écologique depuis les années 1970

La marque américaine Method, ayant son siège central à San Francisco, est commercialisée dans plus de 40.000 magasins en Amérique du Nord, en Europe, en Australie et en Asie et figure en septième position des entreprises privées avec la plus forte croissance aux USA (source : Inc. 500). Method a été fondé en 2000 par deux amis, Adam Lowry et Eric Ryan.

 

Ecover pour sa part est une entreprise plus ancienne, fondée fin des années 1970. A l’époque la marque était un véritable pionnier écologique dans le domaine des produits d’entretien. Tout a commencé par une poudre à lessiver sans phosphate, pour en arriver en 2012 à 35 produits de nettoyage et de soins corporels différents, distribués dans 40 pays. Ecover dispose d’unités de production à Malle et à Boulogne-sur-Mer en France et compte actuellement 162 collaborateurs à temps plein.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Etos arrive en Belgique grâce à la fusion Ahold-Delhaize

18/09/2017

La chaîne de droguerie Etos va profiter de la fusion entre sa société-mère, l’entreprise néerlandaise Ahold, et l’entreprise belge Delhaize.  Les produits Etos pourront ainsi être vendus en Belgique, en Grèce et en Roumanie, notamment.

Ecover et Method aux mains de SC Johnson

15/09/2017

Le fabricant américain de produits d’entretien SC Johnson rachète les producteurs de produits de nettoyage écologiques Ecover et Method à leur société-mère People Against Dirty. Aucun détail financier n’a été dévoilé par l’entreprise.

Unilever convoite Estée Lauder

25/08/2017

Des rumeurs circulent concernant plusieurs parties qui seraient intéressées par la reprise de l’entreprise de cosmétiques Estée LauderL’Oréal et Unilever, notamment, envisageraient de faire une offre.

Atelier Rebul envisage une expansion rapide en Belgique

07/08/2017

La chaîne de cosmétiques danoise Atelier Rebul envisage une expansion rapide en Belgique dans les mois à venir. En juillet l’enseigne a déjà ouvert ses deux premiers magasins, à Hasselt et Gand. D’autres boutiques suivront à Anvers, Bruges et Louvain.

Sephora lance un nouveau concept de magasin de plus petite taille

24/07/2017

Le fabricant de cosmétiques Sephora a lancé un nouveau concept de magasin plus petit aux Etats-Unis.  Jusqu’à présent, l’entreprise misait surtout sur des magasins de grande taille, mais elle va donc également expérimenter à plus petite échelle.

The Body Shop passe sous pavillon brésilien

29/06/2017

C’est officiel : le géant français des cosmétiques L’Oréal a confirmé avoir cédé sa filiale britannique The Body Shop au brésilien Natura Cosméticos. Le contrat a été signé cette semaine.

Back to top