Henkel prévoit une croissance organique de 3 à 5% en 2015

Henkel prévoit une croissance organique de 3 à 5% en 2015

Pour 2015 le groupe allemand Henkel table sur une croissance de son chiffre d’affaires comprise entre 3 et 5%. C’est ce qu’a annoncé le CEO Kasper Rorsted (photo) lors de l’assemblée générale annuelle. Au programme également des reprises.

« 2015 sera une année remplie de défis »

Dans son discours lors de l’assemblée générale annuelle Rorsted a évoqué les « conditions économiques difficiles » durant l’exercice fiscal 2014 : « Nous sommes très satisfaits de nos performances. Nous avons atteint nos objectifs financiers pour 2014. » L’entreprise a réalisé un chiffre d’affaires de 16,43 milliards d’euros en 2014 (dont plus de 450 millions d’euros au Benelux).


« 2015 sera une année remplie de défis pour Henkel », a annoncé le CEO. « La volatilité du marché actuel perdurera. Nous prévoyons que le dollar américain continuera de monter par rapport à l’euro,  alors que les devises émergentes s’affaibliront probablement. Vu le conflit persistant entre la Russie et l’Ukraine, nous nous attendons à ce que l’Europe de l’Est stagne et que la pression sur l’économie russe et les devises se poursuive. »


Néanmoins Rorsted a précisé qu’il n’était nullement question d’un retrait de ces deux pays : « Le conflit entre les deux pays influence les entreprises qui y opèrent. Toutefois nous poursuivrons nos activités dans les deux pays. Nous y avons réalisé une énorme croissance et nous croyons fortement en l’avenir des deux pays. »


Malgré ces conditions économiques difficiles, Rorsted confirme le pronostic pour l’exercice en cours : « Nous tablons sur une croissance organique du chiffre d’affaires de 3 à 5% pour l’année fiscale 2015 et un rendement ajusté d’environ 16%. »


Offre de rachat de Wella (P&G) en préparation ?

Par ailleurs une rumeur circule selon laquelle Henkel préparerait une offre de plusieurs milliards en vue de racheter Wella, la marque de soins capillaires du groupe américain Procter & Gamble. Ce dernier a racheté la marque en 2003 pour un montant de 5,5 milliards d’euros, mais n’est pas parvenu à en faire une marque mondiale. C’est pourquoi P&G, à l’occasion d’une récente réorganisation de son portefeuille, a décidé de céder la marque. Outre Henkel, Revlon et Coty seraient également candidats au rachat de Wella. Pour l’instant Henkel s’est refusé à tout commentaire à ce sujet.


En revanche la reprise de Novamelt – fournisseur allemand de résines, colles et  adhésifs – par Henkel a été confirmée officiellement. Le montant de la transaction n’a pas été communiqué. Novamelt sera intégré dans la branche ‘Adhesive Technologies’ de Henkel, division qui en 2014 a réalisé un chiffre d’affaires de plus de 8 milliards d’euros.

 

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Les médicaments sur ordonnance également disponibles sur le webshop de Multipharma

24/10/2017

Multipharma a élargi ses services sur son webshop : outre les produits pharmaceutiques et les médicaments ne nécessitant pas de prescription, les clients peuvent désormais y réserver des médicaments disponibles uniquement sur ordonnance.

Repositionnement radical pour Di

19/10/2017

Le spécialiste des produits de soins et de beauté Di veut se positionner en tant que marque forte grâce à un programme d’investissement ambitieux. Décor épuré, assortiment exclusif, e-shop et stratégie de communication plus dynamique. 

Zalando se lance dans les cosmétiques

18/10/2017

D'ici le printemps 2018 Zalando vendra également des cosmétiques sur son webshop, à commencer par l’Allemagne. En outre, l’e-tailer a publié ses résultats trimestriels et annonce une croissance du chiffre d’affaires de près de 30%.

Dollar Shave Club débarquera en Europe en 2018

10/10/2017

Dollar Shave Club compte faire son entrée en Europe l’an prochain. Le service d’abonnement pour rasoirs, détenu par Unilever, connaît déjà un franc succès aux Etats-Unis.

Essity : « Nos produits ont une utilité quotidienne »

05/10/2017

Ne dites plus SCA Hygiene mais Essity. Le fabricant de marques telles que Tena, Tork, Tempo, Lotus, Okay et Demak’Up renforce son attention sur l’hygiène et la santé. Le marché de l’incontinence offre le plus gros potentiel de croissance. 

Etos arrive en Belgique grâce à la fusion Ahold-Delhaize

18/09/2017

La chaîne de droguerie Etos va profiter de la fusion entre sa société-mère, l’entreprise néerlandaise Ahold, et l’entreprise belge Delhaize.  Les produits Etos pourront ainsi être vendus en Belgique, en Grèce et en Roumanie, notamment.

Back to top