Henkel : résultats en croissance, grâce aux marchés émergents

Henkel : résultats en croissance, grâce aux marchés émergents

Le trimestre dernier, le groupe allemand Henkel a vu son bénéfice et son chiffre d’affaires progresser, grâce aux excellentes performances réalisées dans les pays émergents, qui ont permis de compenser largement le marché en déclin en Europe.

L’Europe de l’Ouest dans le rouge

De plus en plus Henkel doit son salut aux pays émergents, comme en témoignent les résultats du groupe allemand, connu notamment pour ses marques Pritt, Persil et Schwarzkopf. Les ventes de détergents, de cosmétiques et d’adhésifs de Henkel y ont connu une croissance organique de 8,2%.


Les zones Afrique-Moyen-Orient (+18,2%) et l’Europe de l’Est (+7,3%) principalement affichent une croissance organique impressionnante. L’Amérique latine (+4,5%) et la zone Asie-Océan Pacifique (+1,3%) sont également en progression, contrairement à l’Europe de l’Ouest (-1%) et l’Amérique du Nord (-0,4%) en régression.


Malgré le poids important de ces deux dernières régions, Henkel est néanmoins parvenu à accroître son chiffre d’affaires de 0,6% à 4,03 milliards d’euros. Organiquement (hors effets liés au taux de change) les ventes ont même augmenté de 2,5%. Le bénéfice opérationnel a progressé de 8,9% à 600 millions d’euros, le bénéfice net a augmenté de 361 à 393 millions d’euros.


La division des ‘adhésifs’ en difficulté

A noter surtout les faibles performances de la division des ‘adhésifs’( avec des marques comme Pritt et Loctite) : ce secteur d’activité (représentant la moitié du chiffre d’affaires du groupe) est en recul de 1,2%, « suite à une demande inférieure aux prévisions de la part des clients industriels », commente le CEO Kasper Rorsted.


En revanche le secteur des ‘Détergents & produits d'entretien’ (Persil, entre autres)  et la branche des Cosmétiques (Schwarzkof, Syoss, e.a.) ont connu une croissance organique de leurs ventes de respectivement  8% et 4%.


Le CEO souligne que son groupe est parvenu à « améliorer sensiblement la rentabilité dans tous les secteurs d'activité. » Aussi il maintient ses prévisions pour 2013 : une croissance autonome des ventes de 3 à 5%,  « malgré  un contexte économique mondial qui reste difficile. Dans le secteur industriel, nous comptons toutefois sur un redressement dans le courant du second semestre. »

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Les médicaments sur ordonnance également disponibles sur le webshop de Multipharma

24/10/2017

Multipharma a élargi ses services sur son webshop : outre les produits pharmaceutiques et les médicaments ne nécessitant pas de prescription, les clients peuvent désormais y réserver des médicaments disponibles uniquement sur ordonnance.

Repositionnement radical pour Di

19/10/2017

Le spécialiste des produits de soins et de beauté Di veut se positionner en tant que marque forte grâce à un programme d’investissement ambitieux. Décor épuré, assortiment exclusif, e-shop et stratégie de communication plus dynamique. 

Zalando se lance dans les cosmétiques

18/10/2017

D'ici le printemps 2018 Zalando vendra également des cosmétiques sur son webshop, à commencer par l’Allemagne. En outre, l’e-tailer a publié ses résultats trimestriels et annonce une croissance du chiffre d’affaires de près de 30%.

Dollar Shave Club débarquera en Europe en 2018

10/10/2017

Dollar Shave Club compte faire son entrée en Europe l’an prochain. Le service d’abonnement pour rasoirs, détenu par Unilever, connaît déjà un franc succès aux Etats-Unis.

Essity : « Nos produits ont une utilité quotidienne »

05/10/2017

Ne dites plus SCA Hygiene mais Essity. Le fabricant de marques telles que Tena, Tork, Tempo, Lotus, Okay et Demak’Up renforce son attention sur l’hygiène et la santé. Le marché de l’incontinence offre le plus gros potentiel de croissance. 

Etos arrive en Belgique grâce à la fusion Ahold-Delhaize

18/09/2017

La chaîne de droguerie Etos va profiter de la fusion entre sa société-mère, l’entreprise néerlandaise Ahold, et l’entreprise belge Delhaize.  Les produits Etos pourront ainsi être vendus en Belgique, en Grèce et en Roumanie, notamment.

Back to top