L’Amérique affecte les résultats de L’Oréal

L’Amérique affecte les résultats de L’Oréal

Le groupe français de produits cosmétiques L’Oréal a réalisé un chiffre d’affaires de 5,8 milliards d’euros au deuxième trimestre 2013, soit une hausse de 4,2% par rapport à la même période en 2012. Un résultat néanmoins inférieur à la croissance de 5,1% enregistrée au premier trimestre. Le marché des cosmétiques semble donc connaître un certain ralentissement.

Les ventes faiblissent en Amérique du Nord

Ce recul des ventes concerne principalement l’Amérique du Nord. Au deuxième trimestre L’Oréal – qui détient notamment les marques Garnier, Lancôme et les parfums Victor & Rolf – y enregistre une croissance de 4,5% à données comparables, contre 6,3 % au premier trimestre.


Cette région a généré 1,37 milliard d’euros du chiffre d’affaires global du groupe s’élevant à 5,8 milliards d’euros.


Ce ralentissement en Amérique du Nord est d’ailleurs une tendance générale et ne se limite pas à L’Oréal. « Le marché américain a connu une hausse de 4,5% l’année dernière, alors qu’au premier semestre 2013 cette croissance était d’à peine 3% », observe le PDG Jean-Paul Agon. « Vu la situation économique favorable en Amérique, nous ne nous attendions pas à cela. »


Forte croissance dans les pays émergents

En revanche les nouveaux marchés en Amérique latine, en Asie et en Afrique se portent mieux. Au deuxième trimestre L’Oréal y enregistre une hausse de son chiffre d’affaires de 10,3% à 2,1 milliards d’euros à données comparables. Ces pays émergents constituent aujourd’hui les principaux marchés de la marque.


En Europe de l’Ouest, durement touchée par la crise économique, l’augmentation du chiffre d’affaires au deuxième trimestre se limite à 1,7% à 1,9 milliard d’euros.


Sur l’ensemble de l’année L’Oréal prévoit une croissance globale des ventes de 3,5% à 4%. Les résultats financiers seront communiqué à la fin du mois d’août.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Zalando se lance dans les cosmétiques

18/10/2017

D'ici le printemps 2018 Zalando vendra également des cosmétiques sur son webshop, à commencer par l’Allemagne. En outre, l’e-tailer a publié ses résultats trimestriels et annonce une croissance du chiffre d’affaires de près de 30%.

Dollar Shave Club débarquera en Europe en 2018

10/10/2017

Dollar Shave Club compte faire son entrée en Europe l’an prochain. Le service d’abonnement pour rasoirs, détenu par Unilever, connaît déjà un franc succès aux Etats-Unis.

Essity : « Nos produits ont une utilité quotidienne »

05/10/2017

Ne dites plus SCA Hygiene mais Essity. Le fabricant de marques telles que Tena, Tork, Tempo, Lotus, Okay et Demak’Up renforce son attention sur l’hygiène et la santé. Le marché de l’incontinence offre le plus gros potentiel de croissance. 

Etos arrive en Belgique grâce à la fusion Ahold-Delhaize

18/09/2017

La chaîne de droguerie Etos va profiter de la fusion entre sa société-mère, l’entreprise néerlandaise Ahold, et l’entreprise belge Delhaize.  Les produits Etos pourront ainsi être vendus en Belgique, en Grèce et en Roumanie, notamment.

Ecover et Method aux mains de SC Johnson

15/09/2017

Le fabricant américain de produits d’entretien SC Johnson rachète les producteurs de produits de nettoyage écologiques Ecover et Method à leur société-mère People Against Dirty. Aucun détail financier n’a été dévoilé par l’entreprise.

Unilever convoite Estée Lauder

25/08/2017

Des rumeurs circulent concernant plusieurs parties qui seraient intéressées par la reprise de l’entreprise de cosmétiques Estée LauderL’Oréal et Unilever, notamment, envisageraient de faire une offre.

Back to top