L’enseigne textile Etam se spécialise dans les produits de beauté | RetailDetail

L’enseigne textile Etam se spécialise dans les produits de beauté

L’enseigne textile Etam se spécialise dans les produits de beauté

D’ici la fin de l’année l'enseigne Etam se lancera dans les cosmétiques en installant des corners beauté de 15 à 20m² dans 31 de ses magasins. Les clientes y trouveront plus de 600 références : produits de douche, maquillage et accessoires.

Le bien-être de la femme avant tout

« Nous voulions nous focaliser sur le bien-être des femmes avant tout », explique Marie Schott, directirice générale d'Etam lingerie et prêt-à-porter depuis septembre 2011. La stratégie Beauty Thérapie by Etam a démarré par la rénovation progressive des boutiques de lingerie.  « Dès le début 2012, nous avons créé un environnement coloré et glamour mettant en valeur le plus possible les produits.  Dès octobre, nous allons passer à un tournant stratégique avec l’arrivée des produits cosmétiques Etam lingerie ».  Le groupe entend ainsi concurrencer les leaders du secteur, dont Sephora.

 

Une gamme 100% européenne

« La légitimité d’Etam sur ce nouveau créneau ne fait pas de doute », estime Marie Schott. « Nous sommes conscients du coût que cela peut engendrer au groupe et nous avons pris le temps de créer une offre s’intégrant parfaitement à notre concept de Beauty Thérapie ». 

 

La marque a fait appel à une quinzaine d’experts du cosmétique qui ont développé une gamme 100% européenne. « Nous collaborons principalement avec des fournisseurs allemands, italiens et suisses qui sont les meilleurs du secteur, nous commercialiserons ainsi des produits très aboutis sur le marché », souligne Marie Schott.

 

Les produits Etam Beauté seront aussi en vente sur le site internet d’Etam dans un espace dédié où les consommateurs pourront découvrir des tutoriels beauté.  Le groupe Etam a réalisé un chiffre d’affaires HT de 1 215,2 millions d’euros en 2013 et compte 4 200 magasins à travers le monde, dont 720 en France.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Henkel résiste malgré des conditions de marché incertaines

09/05/2018

Malgré des effets de change défavorables et des problèmes logistiques aux Etats-Unis, Henkel fait état d’une évolution positive au 1er trimestre. La division ‘adhésifs’ a réalisé de meilleures performances que les divisions ‘détergents’ et ‘beauté’.

Pourquoi Ecover ne participe pas à la guerre des promotions

04/05/2018

Le pionnier écologique Ecover veut retrouver son âme rebelle des débuts. La marque lance une nouvelle bouteille de liquide vaisselle avec l’appui d’une campagne télévisée. Son ambition ? Dynamiser la croissance dans des catégories sous pression.

P&G vise des emballages 100% recyclables d’ici 2030

17/04/2018

Les objectifs de durabilité pour 2020 étant déjà en grande partie atteints, Procter & Gamble annonce  de nouveaux objectifs environnementaux pour 2030. D’ici là, entre autres, tous les emballages devraient être recyclables ou réutilisables.

L’Europe plaide pour une interdiction mondiale de l’expérimentation animale dans les cosmétiques

27/02/2018

Certains membres du Parlement européen plaident pour une interdiction mondiale des tests pratiqués sur des animaux dans l’industrie des cosmétiques. Cette interdiction est déjà valable en Europe depuis 2013.

Unilever menace les médias en ligne de retirer ses annonces publicitaires

12/02/2018

Unilever menace de retirer ses publicités sur des plateformes en ligne, qui manquent de transparence et engendrent la division. C’est ce qu’a laissé entendre le responsable marketing Keith Weed lors du congrès pour annonceurs IAB.

Les marques de luxe propulsent le bénéfice de L’Oréal

09/02/2018

Malgré une croissance modeste du CA en 2017, la société française de cosmétiques L’Oréal a néanmoins enregistré une forte progression de son résultat net.  Cela s’explique par la bonne performance du segment du luxe, où les marges sont plus élevées.