L’hygiène-beauté en France en net recul en ce début d'année

L’hygiène-beauté en France en net recul en ce début d'année

Le secteur de l'hygiène-beauté en France connaît un début d'année morose. La majorité des catégories sont en recul, seule la parapharmacie progresse.

Les poids lourd du secteur en baisse

Sur les deux premiers mois de 2015, les ventes d’hygiène-beauté en France affichent une baisse tant dans les hypermarchés que dans les supermarchés. Selon Iri, la plupart des catégories sont en baisse : -2,9% pour les capillaires et les accessoires pour cheveux, -2,3% pour l’hygiène corporelle et -0,2% pour les soins de beauté. 

« Les grandes catégories qui étaient en croissance depuis 2-3 ans comme les déodorants, les gels-douches et les dentifrices sont en baisse », observe Emily Mayer, directrice d’unité chez Iri.  C’est le cas également du côté des soins de beauté où les ventes de maquillage, plus gros segment en valeur de la catégorie, chutent de 2,1%.  Dans cette catégorie, les soins des mains et des lèvres détonnent avec une croissance de 27,9%, preuve que l’hiver a été plus rude que l’hiver 2014. 

« Cela explique aussi l’augmentation des ventes de mouchoirs (+12,4%) », souligne Emily Mayer.  Les serviettes hygiéniques (+3,3%) et les produits d’incontinence (+14,1%) permettent à la catégorie de se maintenir malgré une forte baisse des changes et des couches culottes (-4,7%).

 

La parapharmacie en croissance

La seule catégorie en croissance est la parapharmacie.  A l’exception de l’hygiène sexuelle, toutes les catégories progressent, en particulier les produits et accessoires de parapharmacie (+22,9%) et les compléments alimentaires : +6,7% pour les produits de régime et +2,0% pour les produits de santé forme.  « Les opérations beauté devront être réussies sinon l’année sera compliquée », conclut Emily Mayer.

Tags: