L’Oréal rachète 8% des actions de Nestlé

L’Oréal rachète 8% des actions de Nestlé

Nestlé a réduit de 8% sa participation dans L’Oréal. Auparavant le géant agroalimentaire suisse détenait 29% des actions (valorisée à 22 milliards d’euros) du numéro un mondial des cosmétiques.

Des discussions déjà en cours

Début de cette semaine Bloomberg avait déjà annnoncé que Nestlé souhaitait diminuer sa participation dans L’Oréal, estimant que cette participation ne cadrait pas dans ses projets à long terme, axés principalement sur l’alimentation et la santé. D’après Bloomberg, citant des sources proches du dossier, Nestlé s'était déjà entretenu avec la direction de L’Oréal et avait demandé conseil auprès des banques.


Entre-temps le leader mondial des cosmétiques a fait savoir qu’il rachetait 8% des actions de Nestlé, pour un montant de 6,5 milliards d’euros. Le géant agroalimentaire suisse a indiqué qu’il n’avait pas l’intention de vendre l’entièreté de sa participation dans L’Oréal : « Je  ne considère pas cette opération de cession comme un premier pas dans un désengagement de Nestlé dans L'Oréal », a déclaré Peter Brabeck, directeur de Nestlé. Désormais la participation de Nestlé dans L’Oréal s’élève à 23,29%.


Différentes options

Pour vendre sa participation, différentes options s’ouvraient à Nestlé : soit le groupe suisse remettait ses actions sur le marché et les vendait au public ou à la famille Bettencourt (qui détient déjà 31% des actions) ; soit il les cèdait à L’Oréal, qui à son tour pouvait décider de retirer les actions du marché, ce qui aurait augmenté la valeur des autres actions.

 

L’Oréal a en effet décidé de retirer du marché les actions rachetées à Nestlé, ce qui fera monter de plus de 5% la valeur des autres actions. Selon les règles françaises, L’Oréal devra attendre un certain délai avant de pouvoir à nouveau racheter des actions et les retirer du marché.

 

Nestlé a acheté ses actions en 1974 à la famille Bettencourt, la famille du fondateur du groupe de cosmétiques, Eugène Schueller. Environ 10% des revenus nets de Nestlé proviennent de sa participation dans L’Oréal.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Atelier Rebul envisage une expansion rapide en Belgique

07/08/2017

La chaîne de cosmétiques danoise Atelier Rebul envisage une expansion rapide en Belgique dans les mois à venir. En juillet l’enseigne a déjà ouvert ses deux premiers magasins, à Hasselt et Gand. D’autres boutiques suivront à Anvers, Bruges et Louvain.

Sephora lance un nouveau concept de magasin de plus petite taille

24/07/2017

Le fabricant de cosmétiques Sephora a lancé un nouveau concept de magasin plus petit aux Etats-Unis.  Jusqu’à présent, l’entreprise misait surtout sur des magasins de grande taille, mais elle va donc également expérimenter à plus petite échelle.

The Body Shop passe sous pavillon brésilien

29/06/2017

C’est officiel : le géant français des cosmétiques L’Oréal a confirmé avoir cédé sa filiale britannique The Body Shop au brésilien Natura Cosméticos. Le contrat a été signé cette semaine.

La maison-mère de Kruidvat mise sur les magasins physiques

28/06/2017

AS Watson, maison-mère d’enseignes telles que Kruidvat et Ici Paris XL, va poursuivre ses investissements dans la technologie et la logistique, afin s’adapter à un marché toujours plus axé sur les ventes online. Parallèlement le groupe mise également sur les magasins physiques.

Estée Lauder double la gamme Victoria Beckham

22/06/2017

Estée Lauder et Victoria Beckham font bon ménage. Les deux premières collections en édition limitée imaginées par l’ex-Spice Girl pour le géant des cosmétiques ont très vite été épuisées. D’où une 3ème collection, avec le double de références.

The Body Shop sur le point d’être cédé au brésilien Natura Cosméticos

09/06/2017

Le groupe L’Oréal a entamé des discussions exclusives avec le brésilien Natura Cosméticos concernant la vente de l’enseigne The Body Shop. Cette cession devrait rapporter un milliard d’euros au géant français.

Back to top