L’Oréal rachète 8% des actions de Nestlé

L’Oréal rachète 8% des actions de Nestlé

Nestlé a réduit de 8% sa participation dans L’Oréal. Auparavant le géant agroalimentaire suisse détenait 29% des actions (valorisée à 22 milliards d’euros) du numéro un mondial des cosmétiques.

Des discussions déjà en cours

Début de cette semaine Bloomberg avait déjà annnoncé que Nestlé souhaitait diminuer sa participation dans L’Oréal, estimant que cette participation ne cadrait pas dans ses projets à long terme, axés principalement sur l’alimentation et la santé. D’après Bloomberg, citant des sources proches du dossier, Nestlé s'était déjà entretenu avec la direction de L’Oréal et avait demandé conseil auprès des banques.


Entre-temps le leader mondial des cosmétiques a fait savoir qu’il rachetait 8% des actions de Nestlé, pour un montant de 6,5 milliards d’euros. Le géant agroalimentaire suisse a indiqué qu’il n’avait pas l’intention de vendre l’entièreté de sa participation dans L’Oréal : « Je  ne considère pas cette opération de cession comme un premier pas dans un désengagement de Nestlé dans L'Oréal », a déclaré Peter Brabeck, directeur de Nestlé. Désormais la participation de Nestlé dans L’Oréal s’élève à 23,29%.


Différentes options

Pour vendre sa participation, différentes options s’ouvraient à Nestlé : soit le groupe suisse remettait ses actions sur le marché et les vendait au public ou à la famille Bettencourt (qui détient déjà 31% des actions) ; soit il les cèdait à L’Oréal, qui à son tour pouvait décider de retirer les actions du marché, ce qui aurait augmenté la valeur des autres actions.

 

L’Oréal a en effet décidé de retirer du marché les actions rachetées à Nestlé, ce qui fera monter de plus de 5% la valeur des autres actions. Selon les règles françaises, L’Oréal devra attendre un certain délai avant de pouvoir à nouveau racheter des actions et les retirer du marché.

 

Nestlé a acheté ses actions en 1974 à la famille Bettencourt, la famille du fondateur du groupe de cosmétiques, Eugène Schueller. Environ 10% des revenus nets de Nestlé proviennent de sa participation dans L’Oréal.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Etos arrive en Belgique grâce à la fusion Ahold-Delhaize

18/09/2017

La chaîne de droguerie Etos va profiter de la fusion entre sa société-mère, l’entreprise néerlandaise Ahold, et l’entreprise belge Delhaize.  Les produits Etos pourront ainsi être vendus en Belgique, en Grèce et en Roumanie, notamment.

Ecover et Method aux mains de SC Johnson

15/09/2017

Le fabricant américain de produits d’entretien SC Johnson rachète les producteurs de produits de nettoyage écologiques Ecover et Method à leur société-mère People Against Dirty. Aucun détail financier n’a été dévoilé par l’entreprise.

Unilever convoite Estée Lauder

25/08/2017

Des rumeurs circulent concernant plusieurs parties qui seraient intéressées par la reprise de l’entreprise de cosmétiques Estée LauderL’Oréal et Unilever, notamment, envisageraient de faire une offre.

Atelier Rebul envisage une expansion rapide en Belgique

07/08/2017

La chaîne de cosmétiques danoise Atelier Rebul envisage une expansion rapide en Belgique dans les mois à venir. En juillet l’enseigne a déjà ouvert ses deux premiers magasins, à Hasselt et Gand. D’autres boutiques suivront à Anvers, Bruges et Louvain.

Sephora lance un nouveau concept de magasin de plus petite taille

24/07/2017

Le fabricant de cosmétiques Sephora a lancé un nouveau concept de magasin plus petit aux Etats-Unis.  Jusqu’à présent, l’entreprise misait surtout sur des magasins de grande taille, mais elle va donc également expérimenter à plus petite échelle.

The Body Shop passe sous pavillon brésilien

29/06/2017

C’est officiel : le géant français des cosmétiques L’Oréal a confirmé avoir cédé sa filiale britannique The Body Shop au brésilien Natura Cosméticos. Le contrat a été signé cette semaine.

Back to top