L’Oréal rachète 8% des actions de Nestlé

L’Oréal rachète 8% des actions de Nestlé

Nestlé a réduit de 8% sa participation dans L’Oréal. Auparavant le géant agroalimentaire suisse détenait 29% des actions (valorisée à 22 milliards d’euros) du numéro un mondial des cosmétiques.

Des discussions déjà en cours

Début de cette semaine Bloomberg avait déjà annnoncé que Nestlé souhaitait diminuer sa participation dans L’Oréal, estimant que cette participation ne cadrait pas dans ses projets à long terme, axés principalement sur l’alimentation et la santé. D’après Bloomberg, citant des sources proches du dossier, Nestlé s'était déjà entretenu avec la direction de L’Oréal et avait demandé conseil auprès des banques.


Entre-temps le leader mondial des cosmétiques a fait savoir qu’il rachetait 8% des actions de Nestlé, pour un montant de 6,5 milliards d’euros. Le géant agroalimentaire suisse a indiqué qu’il n’avait pas l’intention de vendre l’entièreté de sa participation dans L’Oréal : « Je  ne considère pas cette opération de cession comme un premier pas dans un désengagement de Nestlé dans L'Oréal », a déclaré Peter Brabeck, directeur de Nestlé. Désormais la participation de Nestlé dans L’Oréal s’élève à 23,29%.


Différentes options

Pour vendre sa participation, différentes options s’ouvraient à Nestlé : soit le groupe suisse remettait ses actions sur le marché et les vendait au public ou à la famille Bettencourt (qui détient déjà 31% des actions) ; soit il les cèdait à L’Oréal, qui à son tour pouvait décider de retirer les actions du marché, ce qui aurait augmenté la valeur des autres actions.

 

L’Oréal a en effet décidé de retirer du marché les actions rachetées à Nestlé, ce qui fera monter de plus de 5% la valeur des autres actions. Selon les règles françaises, L’Oréal devra attendre un certain délai avant de pouvoir à nouveau racheter des actions et les retirer du marché.

 

Nestlé a acheté ses actions en 1974 à la famille Bettencourt, la famille du fondateur du groupe de cosmétiques, Eugène Schueller. Environ 10% des revenus nets de Nestlé proviennent de sa participation dans L’Oréal.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Les médicaments sur ordonnance également disponibles sur le webshop de Multipharma

24/10/2017

Multipharma a élargi ses services sur son webshop : outre les produits pharmaceutiques et les médicaments ne nécessitant pas de prescription, les clients peuvent désormais y réserver des médicaments disponibles uniquement sur ordonnance.

Repositionnement radical pour Di

19/10/2017

Le spécialiste des produits de soins et de beauté Di veut se positionner en tant que marque forte grâce à un programme d’investissement ambitieux. Décor épuré, assortiment exclusif, e-shop et stratégie de communication plus dynamique. 

Zalando se lance dans les cosmétiques

18/10/2017

D'ici le printemps 2018 Zalando vendra également des cosmétiques sur son webshop, à commencer par l’Allemagne. En outre, l’e-tailer a publié ses résultats trimestriels et annonce une croissance du chiffre d’affaires de près de 30%.

Dollar Shave Club débarquera en Europe en 2018

10/10/2017

Dollar Shave Club compte faire son entrée en Europe l’an prochain. Le service d’abonnement pour rasoirs, détenu par Unilever, connaît déjà un franc succès aux Etats-Unis.

Essity : « Nos produits ont une utilité quotidienne »

05/10/2017

Ne dites plus SCA Hygiene mais Essity. Le fabricant de marques telles que Tena, Tork, Tempo, Lotus, Okay et Demak’Up renforce son attention sur l’hygiène et la santé. Le marché de l’incontinence offre le plus gros potentiel de croissance. 

Etos arrive en Belgique grâce à la fusion Ahold-Delhaize

18/09/2017

La chaîne de droguerie Etos va profiter de la fusion entre sa société-mère, l’entreprise néerlandaise Ahold, et l’entreprise belge Delhaize.  Les produits Etos pourront ainsi être vendus en Belgique, en Grèce et en Roumanie, notamment.

Back to top