L’Oréal tire profit de la faiblesse de l’euro

L’Oréal tire profit de la faiblesse de l’euro

Au cours  du 1er trimestre le géant français des cosmétiques L’Oréal a enregistré un chiffre d’affaires en forte progression. Pourtant on observe un ralentissement de la croissance, surtout dans le segment des marques grand public.

Ralentissement de la croissance

Le numéro un mondial des cosmétiques a vu son chiffre d’affaires progresser de 14,1% à 6,44 milliards d’euros au premier trimestre. Toutefois ce bond en avant est attribuable en grande partie à la faiblesse de l’euro, car à taux de change constants la croissance se limite à +5,2% et à données comparables à +4%. Même si le groupe dépasse les attentes des analystes, qui tablaient sur +3,6%, la croissance est néanmoins inférieure de près d’un point de pourcentage par rapport à la hausse de +4,9% du dernier trimestre 2014.


Le ralentissement de la croissance est le plus marqué dans le segment des Produits Grand Public , avec des marques comme L'Oréal Paris, Garnier et Maybelline. Suite aux résultats décevants aux Etats-Unis et en Chine, la croissance organique de cette division s’est limitée à 1,7%. En revanche le chiffre d’affaires de la chaîne de cosmétiques The Body Shop est passé de 176,4 à 192,4 millions d’euros, soit une hausse de +4% à données comparables.


La branche ‘Luxe’, qui comprend notamment les marques Lancôme, Saint Laurent, Armani et Kiehl's affiche d’excellentes performances : avec une croissance organique de 7,5% cette division fait mieux que la croissance de +6% des marques Dior, Guerlain et Givenchy du groupe LVMH. La division ‘Cosmétique Active’ (La Roche Posay et Vichy) a enregistré la plus forte croissance avec +7,6%. Le segment des ‘Produits Professionnels’ est en croissance de +3,5%.


Au niveau géographique les ventes en Europe de l’Ouest ont connu « un démarrage lent en ce début d’année » avec une croissance d’à peine 1,3%. Aux Etats-Unis L’Oréal progresse de 2,4% et sur les marchés émergents de +7,5%. On observe même une croissance à deux chiffres dans les zones Afrique & Moyen-Orient (+11,3%) et Amérique latine (+10%).


Malgré cette croissance ralentie, le PDG du groupe Jean-Paul Agon confirme ses prévisions de croissance comprise entre 3,5 et 4% pour l’ensemble de l’année 2015.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Etos arrive en Belgique grâce à la fusion Ahold-Delhaize

18/09/2017

La chaîne de droguerie Etos va profiter de la fusion entre sa société-mère, l’entreprise néerlandaise Ahold, et l’entreprise belge Delhaize.  Les produits Etos pourront ainsi être vendus en Belgique, en Grèce et en Roumanie, notamment.

Ecover et Method aux mains de SC Johnson

15/09/2017

Le fabricant américain de produits d’entretien SC Johnson rachète les producteurs de produits de nettoyage écologiques Ecover et Method à leur société-mère People Against Dirty. Aucun détail financier n’a été dévoilé par l’entreprise.

Unilever convoite Estée Lauder

25/08/2017

Des rumeurs circulent concernant plusieurs parties qui seraient intéressées par la reprise de l’entreprise de cosmétiques Estée LauderL’Oréal et Unilever, notamment, envisageraient de faire une offre.

Atelier Rebul envisage une expansion rapide en Belgique

07/08/2017

La chaîne de cosmétiques danoise Atelier Rebul envisage une expansion rapide en Belgique dans les mois à venir. En juillet l’enseigne a déjà ouvert ses deux premiers magasins, à Hasselt et Gand. D’autres boutiques suivront à Anvers, Bruges et Louvain.

Sephora lance un nouveau concept de magasin de plus petite taille

24/07/2017

Le fabricant de cosmétiques Sephora a lancé un nouveau concept de magasin plus petit aux Etats-Unis.  Jusqu’à présent, l’entreprise misait surtout sur des magasins de grande taille, mais elle va donc également expérimenter à plus petite échelle.

The Body Shop passe sous pavillon brésilien

29/06/2017

C’est officiel : le géant français des cosmétiques L’Oréal a confirmé avoir cédé sa filiale britannique The Body Shop au brésilien Natura Cosméticos. Le contrat a été signé cette semaine.

Back to top