Le discounter non-food Action ne craint pas l’e-commerce | RetailDetail

Le discounter non-food Action ne craint pas l’e-commerce

Le discounter non-food Action ne craint pas l’e-commerce

La chaîne de magasins non-food Action ne se sent pas menacée par la concurrence du commerce en ligne. « L’e-commerce touche surtout le segment moyen du marché et moins le segment inférieur et supérieur », indique le dirigeant Ronald van der Mark dans un entretien avec le journal De Telegraaf.

Des clients à revenus limités

« Nous proposons des produits à des prix si avantageux, que l’e-commerce ne peut nous concurrencer à ce niveau-là », explique Ronald van der Mark. Les clients de la chaîne sont généralement des ménages à bas revenus, ainsi que de nombreux pensionnés, qui préfèrent se rendre chez le discounter, plutôt que dans les supermarchés plus chers, comme l’a révélé une étude du bureau d’études de marché GfK.


Vu la situation économique actuelle, la stratégie ‘bas prix’ d’Action est on ne peut plus fructueuse. L’année dernière la chaîne a réalisé un chiffre d’affaires de 873 millions d’euros avec ses 321 magasins. Il s’agit d’une hausse de 22% par rapport aux ventes de 2011.


L’entreprise a généré un cashflow de 99 millions d’euros, soit 15% de plus par rapport à l’année précédente. Bien que cette croissance soit également attribuable à l’ouverture de 52 nouveaux magasins au cours de l’année 2012.


Pas encore prêt à être vendu

Action souhaite poursuivre son expansion notamment en Allemagne et en France, où l’enseigne a ouvert son premier point de vente l’année dernière.


Mais il  y a encore du pain sur la planche avant que l’entreprise ne puisse être vendue. Action appartient au fonds d’investissement 3i, ce qui inévitablement à terme conduira à une vente.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Unilever menace les médias en ligne de retirer ses annonces publicitaires

12/02/2018

Unilever menace de retirer ses publicités sur des plateformes en ligne, qui manquent de transparence et engendrent la division. C’est ce qu’a laissé entendre le responsable marketing Keith Weed lors du congrès pour annonceurs IAB.

Les marques de luxe propulsent le bénéfice de L’Oréal

09/02/2018

Malgré une croissance modeste du CA en 2017, la société française de cosmétiques L’Oréal a néanmoins enregistré une forte progression de son résultat net.  Cela s’explique par la bonne performance du segment du luxe, où les marges sont plus élevées.

Medicare-Market envisage l’ouverture de 20 nouvelles pharmacies en 2018

06/02/2018

Medicare-Market, exploitant de la parapharmacie Medi-Market et des pharmacies PharmaClic, souhaite engager 120 nouveaux collaborateurs et ouvrir 20 nouveaux points de vente en 2018. D’ici 2020 le groupe espère atteindre le cap des 70 magasins.

Di lance sa propre boutique en ligne

31/01/2018

Le 1er février la chaîne belge Di, spécialiste des produits de beauté et de soin, ouvrira les portes virtuelles de sa propre boutique en ligne. Il s’agit de l’étape suivante dans sa stratégie de renouvellement.

Ecover va renouveler toute sa gamme

31/01/2018

Ecover, producteur belge de détergents et de produits de nettoyage écologiques, va renouveler les emballages de toute sa gamme.  Le produit détergent est le premier à être rénové et l’opération devrait être achevée d’ici deux ans.

Unilever supprime des emplois au sein de son équipe de vente

22/01/2018

Unilever Belgium réorganise son équipe de représentants commerciaux. Ceci entraînera la perte de onze emplois, confirme l’entreprise à la rédaction de RetailDetail.

Back to top