Les savonnettes éthiques de LUSH Cosmetics ont la cote

Les savonnettes éthiques de LUSH Cosmetics ont la cote

LUSH Cosmetics, une chaîne de magasins britannique de produits cosmétiques éthiques, a vu son chiffre d’affaire grimper de 11,3%. Par contre le bénéfice est en recul, en raison d’investissements dans le domaine du développement durable.

Bienfaisance au détriment du bénéfice

Durant l’exercice comptable précédent le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 363 millions de livres sterling (plus de 430 millions d’euros), soit une progression de 11,3%. En revanche le bénéfice avant impôts est en régression de 16,2% à 21,9 millions de livres sterling (26 millions d’euros). Un recul qui s’explique par le budget de 3,1 millions de livres sterling que LUSH Cosmetics a destiné à des initiatives de bienfaisance et de développement durable l’an dernier.


Par ailleurs le groupe a consacré deux millions de livres sterling pour stimuler ses activités au Japon, où la chaîne, selon un porte-parole, a connu « une année difficile ». Le message éthique de l’entreprise y est souvent mal compris ou interprété erronément, ce qui complique la pénétration du marché.


Une excellente période de Noël

LUSH Cosmetics a annoncé ses résultats annuels lors d’un bilan des ventes de Noël, qui se sont avérées excellentes : dans ses 106 points de vente britanniques la chaîne a vendu 13,4% de plus (12,2% sur base comparable) que durant les cinq dernières semaines de l’année précédente, tandis que le webshop a vu son chiffre d’affaires augmenter de 27,7%. En Belgique aussi les ventes durant la période de fin d’année se sont très bien déroulées, à tel point que le magasin de Gand s’est retrouvé en rupture de stock.


Fondé en 1994 pour les époux Constantine, LUSH Cosmetics compte aujourd’hui 910 magasins dans 50 pays, dont quatre en Belgique et huit aux Pays-Bas. Depuis sa création, l’entreprise met un point d’honneur à ne fabriquer que des produits faits main respectueux de l’homme, l’animal et l’environnement.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Les médicaments sur ordonnance également disponibles sur le webshop de Multipharma

24/10/2017

Multipharma a élargi ses services sur son webshop : outre les produits pharmaceutiques et les médicaments ne nécessitant pas de prescription, les clients peuvent désormais y réserver des médicaments disponibles uniquement sur ordonnance.

Repositionnement radical pour Di

19/10/2017

Le spécialiste des produits de soins et de beauté Di veut se positionner en tant que marque forte grâce à un programme d’investissement ambitieux. Décor épuré, assortiment exclusif, e-shop et stratégie de communication plus dynamique. 

Zalando se lance dans les cosmétiques

18/10/2017

D'ici le printemps 2018 Zalando vendra également des cosmétiques sur son webshop, à commencer par l’Allemagne. En outre, l’e-tailer a publié ses résultats trimestriels et annonce une croissance du chiffre d’affaires de près de 30%.

Dollar Shave Club débarquera en Europe en 2018

10/10/2017

Dollar Shave Club compte faire son entrée en Europe l’an prochain. Le service d’abonnement pour rasoirs, détenu par Unilever, connaît déjà un franc succès aux Etats-Unis.

Essity : « Nos produits ont une utilité quotidienne »

05/10/2017

Ne dites plus SCA Hygiene mais Essity. Le fabricant de marques telles que Tena, Tork, Tempo, Lotus, Okay et Demak’Up renforce son attention sur l’hygiène et la santé. Le marché de l’incontinence offre le plus gros potentiel de croissance. 

Etos arrive en Belgique grâce à la fusion Ahold-Delhaize

18/09/2017

La chaîne de droguerie Etos va profiter de la fusion entre sa société-mère, l’entreprise néerlandaise Ahold, et l’entreprise belge Delhaize.  Les produits Etos pourront ainsi être vendus en Belgique, en Grèce et en Roumanie, notamment.

Back to top